Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 11:41

L'hebdomadaire "L'Express" sort cette semaine une numéro spécial sur Cergy-Pontoise intitulé "Le système Lefebvre".

Nous vous conseillons de l'acheter car il décrit très bien le système politique de notre ville et de l'Agglomération.

 

Morceaux choisis :

 

IntroAxel Express

 

 

 

 

 

 équipe DL 1

equipe DL 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Urba

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 08:00
Quel avenir pour Cergy Préfecture ?
Au quotidien, quel est le principal problème à Cergy-Préfecture
La Sécurité
La Propreté
La Stationnement
Le manque d'éclairage et d'indications des rues / passages
Les nuisances sonores
Selon vous, quel est le principal problème « urbanistique » du quartier
L'accès à la gare
La présence des 3 Fontaines
Le manque de stationnement
La différence de niveau entre la dalle piétonne et les rues
Les mauvaises liaisons avec les autres quartiers
Parmi ces propositions, quelles sont, selon vous, les plus intéressantes (3 réponses maximum)
Couvrir l'A15
Créer une liaison directe entre la dalle et la gare (sans palier)
Développer le parc de stationnement
Rénover les "3 Fontaines"
Construire de nouveaux logements
Construire des résidences étudiantes
Conserver la dalle piétionne

Résultats

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 11:25

Un Agenda 21 incohérent dans le temps

 

Ainsi, il avait déjà été voté par le Conseil municipal de Cergy :

Un Plan Local d’Urbanisme + Un Plan Local de l’Habitat + Un Plan de Déplacement

 

Nous pensons que le Maire a fait les choses à l’envers car l’Agenda 21 est un texte qui fixe la politique à suivre par la ville et qui devrait primer sur les 3 plans cités, ces plans auraient donc dû en découler.

L’Agenda 21 doit être le document fédérateur duquel découle toutes les actions qui doivent être faites pour répondre aux enjeux environnementaux de notre époque.

 

Par exemple le récent Plan Local d'Urbanisme (PLU) est en contradiction avec l’Agenda 21 :

En effet, l’Agenda précise qu’il faut réduire les circuits d’approvisionnement et de consommation afin de faire diminuer les coûts carbone des trajets. Or, dans le PLU le Maire socialiste de Cergy supprime la zone d'agriculture périurbaine de la Plaine des Linandes. Où est la cohérence ?

 

L’Agenda 21 précise également qu’il faut réduire la distance domicile/emploi afin de minimiser les coûts carbone. Dans le dernier PLU le Maire de Cergy supprime le zone d’activité économique à Cergy-Saint-Christophe. Où est la cohérence ?

 

Voir nos articles sur le sujet en cliquant ICI, ICI ou ICI

 

Des axes de travail peu clairs

 

Les axes sont :

L'efficacité sociale et organisationnelle

L'efficacité économique / bonne gestion des moyens

L'efficacité environnementale, qualité de l’environnement et du cadre de vie

 

Mais aucune précision n’est apportée sur la définition des actions qui seront sélectionnées dans l’Agenda 21. Faut-il un seul critère, en faut-il 2 ou bien 3 ?

 

Pour nous, la définition précise de ce qui doit se trouver dans l’Agenda 21 doit offrir une vision moins « fourre tout » de ce document et donc permettre une appropriation plus profonde dans la population Cergyssoise, pour être un vecteur majeur de transformations comportementales.

 

Des objectifs qui ne seront que partiellement atteints

 

En regardant le bilan carbone des services de la ville et du territoire, nous trouvons une évaluation de 3 100 tonnes de CO² annuelles.

Si les Cergyssois émettent 98 000 tonnes de CO² par an ( 1,7 tonnes habitant), rappelons que :

  • En 2020 il faudra réduire ces émissions Cergyssoises de 20% soit 1,36 tonnes par habitant.

  • En 2050 il faudra réduire ces émissions de 75% soit 0,43 tonnes par habitant.

 

On se rend compte de l’ampleur de la tâche à accomplir pour respecter les engagements de la France en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

 

Avec le plan du Maire de Cergy, la réduction espérée est de 1 100 tonnes pour le territoire de Cergy, soit une diminution de 1,12% en 2014. Nous sommes donc loin du compte et de la réduction des 20% demandée à l’horizon 2020 ! Car en suivant la même trajectoire, la baisse ne serait que de 3,6%.

A ce stade il n'est plus utile de parler de la réduction des 75 % escomptées en 2050...

 

Heureusement, si l’on regarde les chiffres de la réduction des gaz à effet de serre pour l’ensemble des services municipaux c’est 412 tonnes qui ne seront plus produites sur 3 ans. La baisse devrait donc être de 13% en 2014. Enfin une bonne décision pour atteindre voir même dépasser les 20% en 2020.

 

Mais la vraie question qui se doit d’être posée : Même si la Mairie de Cergy est exemplaire sur le plan de la réduction des gaz à effet de serre, est-ce que cela suffira à amorcer une spirale vertueuse pour entraîner toute la ville ? Nous n'en somme vraiment pas sûr...

 

Les Nuisances sonores oubliées

 

En matière de lutte contre le bruit, les socialistes voudraient uniquement parler des actions de police municipale pour des désordres sur la voie publique ou à l’intérieur des immeubles. Il n’y a rien sur les gestes à faire en matière d’isolation phonique, tant concernant les nuisances sonores aériennes, qu’en « bruit d’impact » lors de la réalisation ou de la réhabilitation de l’immobilier. Nous rappelons que c’est un axe qui est pris en compte dans le HQE (Haute Qualité Environnemental) mais qui est trop souvent négligé. Pourtant, selon nous, la qualité de vie dans l’immobilier passera en priorité par la qualité de ce critère d’isolation phonique et c’est au tout départ de l’étude que ce critère doit absolument et impérativement être pris en compte dans les règlements d’urbanisme de la ville.

 

Tout cela n’est pas sans rappeler également le front de logements que la municipalité socialiste veut construire au plus près de l’A15 sur la plaine des Linandes. Signalons simplement que le long des autoroutes urbaines la tendance est d’éloigner les constructions à plus de 100 mètres ou pour celles qui sont déjà construites de mettre en place des murs « antibruit ». Nous espérons que le vote de cet Agenda 21 fera évoluer les positions de la Mairie sur cette affaire. Dans le cas contraire les futurs habitants des logements construits le long de l’A15 devront vivre fenêtres fermées à cause du bruit de passage des 120 000 voitures par jour. Où est la qualité de vie et le développement durable dans ces constructions ?

 

Voir nos articles sur le sujet en cliquant ICI, ICI ou ICI

 

Des évaluations parfois contestables

 

Il est indiqué que le patrimoine de la ville représente près de 200 000 m² et que ce patrimoine émet 900 tonnes de CO² par an. Soit un ratio de 4,5 Kg de CO²/ m² et par an.

C’est un chiffre très faible car dans les bilans énergétiques que l’on fait généralement les meilleures émissions sont rarement inférieures à 6 Kg de CO² / m². Si ces 4,5 kg sont la réalité nous ne voyions pas avec quelles méthodes nous pourrons réduire des émissions carbone qui sont déjà très très basses.

 

Pourtant dans les résultats attendus du plan climat il est annoncé un gain de 7% par la sensibilisation et un gain de 15% grâce à l’optimisation des travaux soit au total 22%. Si vraiment nous sommes à 4,5 Kg de CO²/m² et par an, ces objectifs ne seront pas tenables.

 

Des mesures d'ondes électromagnétiques que nous voudrions plus précises

 

Dans les mesures concrètes nous trouvons « l’élaboration d’un plan municipal d’exposition aux ondes ». Nous espérons que ce plan englobera entre autre les ondes électromagnétiques et que nous aurons sur Cergy une campagne de mesure sur la plaine des Linandes (traversée par des lignes à hautes tension) avant l’urbanisation de cette zone.

 

 

Malgré tous ces défauts nous reconnaissons à cet Agenda 21 une grande qualité : c’est celui d’exister ! Il trace aussi des perspectives d’amélioration concrètes, et pourra être retravaillé perpétuellement par de nouvelles actions.

 

 

Pierre Léchaudé

Conseiller Municipal d'Opposition

Délégué UMP du Canton de Cergy-Sud

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 11:30

Le Maire de Cergy, jamais en mal d’urbanisation, s’attaque aujourd’hui à un autre quartier de notre ville : Cergy-Préfecture (rebaptisé «Grand Centre»). Il vient de faire appel à 3 cabinets d’architectes (pour la modique somme de 300.000 €) pour présenter des projets de restructuration du quartier.

Mais ne vous y trompez pas, derrière les photos retouchées, les dessins colorés et attrayants se cache un autre projet : celui d’une urbanisation massive de Cergy Préfecture (environ 3.000 logements !).

Demandez aux habitants de Cergy-le-Haut ! Ils ont eu les mêmes présentations, les mêmes dépliants, les mêmes promesses pour toujours les mêmes résultats : des immeubles toujours plus hauts, toujours plus serrés.

 

Préparer les 15 prochaines années, c’est déjà commencer par régler les problèmes quotidiens, avant de vendre du rêve sur papier glacé ! 

  • Un quartier qui a mal vieillit par manque d’entretien : pavés manquants, rustines de macadam, escalators en panne…
  • Une propreté qui n’est pas au rendez-vous pour une ville-préfecture !
  • L’insécurité toujours présente : Passages mal éclairés et mal indiqués, Police Municipale indisponible après 22h00…Même le financement à 50% du réseau de Vidéo-surveillance par l’Etat ne suffira pas s’il n’y a pas une réelle volonté politique de régler les problèmes.

Le Maire demande à des architectes d’avoir pour lui une vision de la ville qu’il n’a pas. Pour preuve 15 ans de politique incohérente :

  • La Fermeture du cinéma UGC… contrairement à sa promesse après l’ouverture de ceux de Cergy-le-Haut. Les commerces adjacents n’y ont pas survécu… Depuis 10 ans ce bâtiment reste une coquille vide.
  • La Fermeture annoncée de la patinoire… pour en ré-ouvrir une aux Linandes : Il vide un quartier pour en aménager d’autres !
  • L’accès à la passerelle de l’université n’a jamais été fini… Mais on déclare vouloir faire un vrai "Campus Universitaire " …
  • La dernière rénovation de la gare n’est jamais allée à son terme… Faute de financements le toit au dessus des escalators reliant la dalle à la gare n’a jamais été réalisé… Un des deux escalators est d’ailleurs en panne depuis l’été dernier.
  • Une relance des 3 Fontaines toujours annoncée, jamais réalisée… et pourtant tant attendue !

 

Parce que vous attendez légitimement de vos élus qu’ils aient une vision pour votre ville et conscients de la nécessité de redynamiser le quartier de la Préfecture, l’UMP-Cergy vous soumet 7 pistes de réflexion :

  1. Un projet réaliste et financé jusqu’à son terme. Pas de "potager communautaire" ou de "tramway de l’air". En cette période de difficulté économique, pas de projet pharaonique, pas d’illusion pré-électorale.
  2. Couvrir en partie l’A15 pour renforcer le lien physique entre Pontoise et Cergy. Pour que Cergy-Préfecture soit le vrai centre de l’Agglomération, une passerelle piétonne ne suffira pas, supprimer des sorties d’autoroute ne fera qu’amplifier les problèmes. 
  3. La gare comme atout avec une liaison directe entre la dalle piétonne et les quais, sans palier intermédiaire. Sa mauvaise intégration provoque des nuisances. Il faut repenser son accessibilité.
  4.  Garder un parc de stationnement dense pour ne pas engorger le quartier. 
  5. Proposer de nouveaux logements pour les familles et pas seulement des résidences étudiantes. 
  6. Un pôle commercial avec des vitrines ouvertes sur le quartier. Plus de « blocos » mais des magasins ouverts sur la rue pour redonner envie de se balader dans ce quartier commerçant
  7.  Conserver une dalle piétonne tout en améliorant ses accès (notamment pour les handicapés).

 

Parce qu’un tel projet doit aussi faire l’objet d’une véritable concertation, nous vous invitons à répondre à notre questionnaire en ligne sur le blog.

Ou tout simplement commenter cet article !

Partager cet article

Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 15:07

Ci-après vous trouverez un article de la Gazette du Val d'Oise (du mercredi 16 novembre 2011), titré "Les commerçants de Cergy-le-Haut en colère".

Ces derniers se plaignent notamment des problèmes de stationnement dûs aux travaux de construction, qui font fuire les clients.

 

Et pourtant, voici ce que nous avons publié en juin 2011 :

 

" LE STATIONNEMENT À CERGY-LE-HAUT : UN PROBLÈME QUI N’EST PAS PRÊT DE SE RÉGLER !

 

Depuis la création du Centre Gare de Cergy-le-Haut les problèmes de stationnement sont récurrents. D’autant plus que de nombreux services et équipements en font un lieu de vie (cinémas, gare, église, commerces…). Mais rassurons-nous la bonne coordination de l’équipe municipale permet d’avoir :
• Le parking des 3 gares en grande partie fermé pour rénovation.
• Le parking des Merveilles qui disparaît remplacé par un immeuble.(Pour compenser un parking complètement décentré a été installé provisoirement derrière la gare ).
•Le parking au pied des cinémas est devenu payant après avoir été gratuit, puis en zone bleue.
•Le parking du Nautilus est loin d’être terminé ! Tout cela révèle le désintérêt et l’inefficacité de l’équipe municipale à Cergy-le-Haut.

 

A l’UMP-Cergy, nous aurions préféré qu’un autre ordre soit donné dans les priorités municipales. Avant de continuer une urbanisation intensive, nous aurions employé notre énergie à régler les problèmes inhérents du quartier (circulation, stationnement, propreté, sécurité…) ainsi qu’à créer un véritable centre de vie agréable pour tous avec un marché animé et une offre commerciale diversifiée. "

 

Pour voir le tract complet cliquez ICI

 

Les-commercants-de-Cergy-le-Haut-en-colere.jpg

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 11:38

Au mois de novembre 2011 de nombreux Cergyssois sont appelés à payer leur taxe d'habitation et à cette occasion ils y ont découvert un nouvel impôt : l'impôt "ménage" de l'Agglomération de Cergy-Pontoise

 

Bien sûr, la réforme des collectivités locales privera l'Agglomération d'une partie de ses revenus, la taxe professionnelle étant désormais dévolue aux Départements. 

Pour palier à ce manque de revenu, Dominique Lefebvre, Maire PS de Cergy et Président de l'Agglomération, a choisi d'une part d'endetter notre intercommunatilé et d'autre part de créer un nouvel impôt : les habitants sont donc appelés à payer une nouvelle taxe directe pour financer l'Agglomération (sur le foncier et l'habitation). C'est une double erreur : une erreur historique et une erreur stratégique.

 

Une erreur historique car les Intercommunalités ont été créées pour faire des économies. Elles doivent permettre de mutualiser les moyens, de mettre en commun des postes de dépenses importants, de réaliser des économies d'échelles...

Mais avec le Maire de Cergy, l'Agglomération devient une source de dépenses supplémentaires ! Non l'Agglomération n'a pas à prendre de l'argent aux Cergypontains.

 

Une erreur stratégique car on voit aujourd'hui en pleine crise de la dette, que l'endettement n'est vraiment pas une réponse pour les Etats (Grèce, Italie, Espagne...) ni pour les collectivités (touchées par des emprunts toxiques...).

Quand on a moins d'argent, on dépense moins ! Comme le ferait n'importe quel foyer.

 

Il est donc particulièrement regrettable que l'Agglomération par la seule volonté de son Président se soit engagée dans cette voie dangereuse et glissante...

Après avoir gravement endetté le Département en seulement 3 ans, on voit que les socialistes valdoisiens n'ont pas les bonnes réponses en matière de gestion et de dépenses publiques.

 

Alexandre Pueyo

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 12:42

En effet,

 

Si pour 2011, la Ville de Cergy  avait touché 2 413 477 € au titre de la péréquation entre les communes les plus riches et les communes les plus pauvres, l'Etat lui versera 2 459 149 € pour 2012 (soit + 45 672 € de plus ).

De son coté l'Agglomération de Cergy-Pontoise, au titre de l'année 2012, touchera 4 153 606 €.

 

On voit que l'Etat continue à soutenir financièrement les villes populaires comme Cergy, même dans une période de contraintes budgétaires très fortes.

 

Je me félicite de ces décisions qui éviteront ainsi que le Maire de Cergy et Président de l'Agglomération de Cergy-Pontoise nous parle "du désengagement de l'Etat", son excuse facile et passe -partout pour augmenter les impôts et refuser des subventions aux associations qui lui déplaisent. (+7% sur les impôts locaux à Cergy en 2008 ; création d'un "impôt ménage" pour l'Agglomération de Cergy-Pontoise)

 

 

Alexandre Pueyo

Responsable de Cergy

Délégué UMP de la 2ème circonscription du 95

 

 

PS : Cergy ne sera pas la seule commune bien dotée : Eragny touchera 300 898 € alors que cette ville n'avait rien touché en 2011, tout comme Saint-Ouen-l'Aumône qui touchera cette année 697 425 €. Jouy-le-Moutier pourra profiter de  7 800 € de plus que l'année dernière soit au total 633 054 €.

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 16:31

 

Le Maire socialiste de Cergy a donc fait voter vendredi soir (30 septembre) par sa majorité les deux modifications du Plan local d'Urbanisme de Cergy aux Linandes et aux Closbilles.

 

  • Nous dénonçons la précipitation avec laquelle le P.L.U. a été modifié (en seulement quatre mois et en plein été). Les Cergyssois n'ont pas été correctement informés.

  • Nous regrettons de ne pas avoir été plus écoutés sur les remarques que nous avions formulées notamment aux Linandes, même si les habitations seront construites à au moins 100 mètres des lignes à hautes tensions contre 50 mètres dans le projet initial.

 

Sans revenir sur les modifications des Linandes sur lesquelles nous avons déjà communiquées, nous refusons d’abandonner l’idée que de nouvelles entreprises puissent s’implanter à Cergy.

 

Or le Maire de Cergy a décidé de modifier le Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour aménager le terrain le long de l’avenue des Closbilles. Ce terrain du Parc-Saint-Christophe (Zone d’activité économique avec de nombreux emplois) était destiné jusqu’à présent à accueillir de nouvelles entreprises.

Le Maire de Cergy bloque volontairement la création de nouveaux emplois à Cergy-le-Haut et Cergy-Saint-Christophe en déclassant ce terrain pour y construire des immeubles.

 

  • Cette décision aura pour conséquence d'accentuer le déséquilibre existant entre logements et emplois dans l’Agglomération de Cergy-Pontoise. Alors que les transports en commun et routiers sont complètement engorgés, il faudrait limiter au maximum les déplacements domicile/emploi.

 

  • Pourquoi présenter un projet de 850 logements sur un si petit terrain au milieu d’une zone pavillonnaire ? Après n’avoir construit que des immeubles (jusqu’à 9 étages) autour des Cinémas, et de l’église Ozanam, il fallait qu’un autre îlot de Cergy-le-Haut reçoive son lot d’immeubles de la part du Maire… C’est donc sa façon bien à lui de créer des «synergies» entre quartiers !

 

 

A l'UMP-Cergy nous aurions privilégié le développement de cette zone économique, pour attirer de nouveaux emplois à proximité des jeunes Cergyssois. (Rappelons qu’à Saint-Christophe le taux de chômage des moins de 25 ans dépasse les 20%). Nous ferions tout pour que le Parc-Saint-Christophe profite aux habitants du quartier dont il porte le nom.

 

L’idée des Villes Nouvelles était d’avoir un nombre minimum d’emploi par habitant pour éviter les «cités dortoirs» construites dans les années 60.Or, aujourd’hui Cergy-Pontoise n’est plus «autonome» au niveau de ses emplois et dépend beaucoup trop de La Défense et Paris, situés à plus de 30 km.Cette idée le Maire, avec sa politique de construction à outrance, ne la respecte plus.

 

Consulter notre dossier complet sur les modifications du PLU en cliquant ICI

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 14:56

Voici la liste des grands électeurs de l'Opposition Cergyssoise pour les élections Sénatoriales du 25 septembre 2011 :

 


BYDON Bozena  Titulaire
DARDELET Anne   Titulaire
FARI Mohamed   Titulaire
LECHAUDÉ Pierre   Titulaire
MAINGE Marie-Esther   Titulaire
PAYET Armand   Titulaire
RAMARIAVELO Sahondra   Remplaçante du délégué titulaire ( M. Thierry SIBIEUDE)
VASSEUR Jacques   Titulaire
VAYLEUX Marie-Jo   Titulaire
VEROT Pierre   Titulaire


LEMAIRE Philippe   Supplémentaire
LEMOINE Bernard   Supplémentaire
MAUCLERC Jean   Supplémentaire
TISCORNIA Brigitte   Supplémentaire
VEROVE Berthe   Supplémentaire

 

BYDON Pierre   Suppléant
JAMBILLOUX Brigitte   Suppléant
PUEYO Alexandre   Suppléant
ROUSSILLON Véronique   Suppléant

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 07:00

Nous avons pu (avec nos moyens) créer cette carte qui traduit nos propositions concernant l'aménagement de la Plaine des Linandes. Vous pouvez la comparer avec celle du projet municipal ( en fin de message).

PLU Linandes Proposition Opposition

 Projet de l'Opposition

Légende de la carte :

Les lignes noires représentent les lignes à haute tension qui traversent le terrain

AUIb ou UIb- Activités, bureaux, artisanat et commerces

AUCc1- Habitat collectif, bureaux et commerces

AUCa- Habitat collectif et commerces

UBa- Résidentiel type « Ville nouvelle »

Na- Espace vert

Nb- Jardins familiaux

Nc- Zone Naturelle

 

Ce projet illustre nos principales remarques :

  1. Aucune construction de Logements sur cette plaine a cause des contraintes écologiques.

  2. Aucun aménagement sous les lignes à haute tension. Les terrains sous les lignes seront rendus inconstructibles.

  3. Nous lui donnerions 2 priorités cohérentes :

    A l’Ouest (zone bordant la Belle-Épine) les terrains accueilleraient prioritairement des équipements sportifs et culturels d’envergure communale ou plus.

    A l’Est et au Nord (le long de l’A15), nous développerions une zone de commerces et de bureaux (dans la continuité de la Préfecture, de la cité artisanale).

  4. La zone de protection de captage d'eau est préservée par le classement du Bois (zone NC) et la création des Jardins Familiaux (zone Nb).

  5. La création de jardins familiaux pour les bénéficiaires d’un logement social, permettra de conserver l’esprit agricole qui a marqué cette plaine.

Voir aussi notre articles du 25 juin 2011.

PLU-Linandes-Version-Mairie-copie-1.jpg

  Projet de la Mairie

Légende de la carte :

AUIb ou UIb- Activités, bureaux, artisanat et commerces

AUCc1- Habitat collectif, bureaux et commerces

AUCa- Habitat collectif et commerces

UBa- Résidentiel type « Ville nouvelle »

Na- Espace vert

Nb- Jardins familiaux

Nc- Zone Naturelle

 

 

Consulter notre dossier complet sur les modifications du PLU en cliquant ICI

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche