Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:19

 

En effet, le Maire de Cergy a annoncé qu'il supprimait les vœux de quartier pour faire du porte-à-porte.

C'était une tradition cergyssoise, qu'après les très officiels Voeux du Maire, les habitants et responsables associatifs soient invités à des « voeux de quartier ». L'UMP-Cergy regrette la suppression de ces instants de proximité, dont le coût était minime, mais qui permettaient d’avoir des contacts plus directs entre les élus et les habitants dans un cadre moins formel qu’en Mairie.

 

A l'heure où des projets importants vont transformer de manière singulière l'équilibre et l'urbanisme de certains quartiers (Cergy-le-Haut, Croix-Petit, Préfecture...) et que d'autres viennent de subir des événements importants (Panne de chauffage à la Bastide, incendie de la Maternelle du Village), le Maire ne prend même pas la peine de venir en discuter avec les Cergyssois, trop occupé par ses prétentions nationales !

 

Mais surtout ces voeux seraient remplacés par un porte-à-porte du Maire, acte de campagne éminemment politique où un candidat se présente aux électeurs.

Le Maire de Cergy veut-il nous faire croire qu’il tapera à la porte des presque 25.000 foyers de la ville avant le 31 janvier ?

 

Mais nous n'aurions pas du nous en étonner ! Car si nous étions habitués aux discours ultra-politisés du Maire de Cergy lors de ces voeux, il a cette année, profité de l'occasion pour annoncer sa candidature aux Législatives de 2012 ! Avant 2012 et ses ambitions législatives, il aurait du y avoir 2011 et les projets pour Cergy...

Annonce qui n’a en plus surpris personne, car il n’a jamais réussi à cacher son amertume depuis sa défaite aux dernières Législatives. Au frais de tous les Cergyssois (quelque que soit leurs opinions politiques), il transforme donc les vœux en meeting de campagne électorale.

 

Après l’utilisation du Journal Municipal « Ma Ville » pour faire de la propagande électorale, quand le Maire arrêtera-t-il d’utiliser à des fins personnelles de campagne électorale les moyens de la ville de Cergy ?

 

Alexandre Pueyo

Responsable UMP de Cergy


Partager cet article

Repost0
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 14:27

nx tract clh 1

nx tract clh 2

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 17:14

Parisien-Bastide-2.jpg

 

 

Même si nous saluons les avancés significatives pour permettre de remettre le réseau de chauffage urbain en ordre de marche, nous ne pouvons que regretter le « retard à l'allumage » de la Majorité municipale qui n'avait pas pris conscience de l'urgence de la situation dans ce quartier alors que nous sommes en train de vivre une nouvelle vague de froid.


Il est regrettable que de nombreuses familles (particulièrement les propriétaires privés) aient dû acheter des chauffages d'appoint. Ces familles n'avaient pas besoin de dépenses supplémentaires à la veille des fêtes de fin d'année. Nous rappelons d'ailleurs que nous demandons qu'elles puissent se faire rembourser ses achats.

 

Alexandre Pueyo

 

Lire l'article sur le site du Parisien : link

 

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 21:06

Grâce à de soi-disant mails d'usagers des transports en commun envoyés en Mairie de Cergy, le Maire a enfin pris en compte les problèmes du RER A (qu'il ne prend jamais !!) mais toujours pour créer une polémique par un courrier envoyé au directeur de la SNCF.

L'UMP Cergy dénonce une vague campagne de communication, plus que des propositions concrètes et innovantes.

 

Le Maire semblant aujourd'hui s'intéresser au RER, nous lui rappelons que la RATP, bien que responsable de la ligne au delà de Nanterre Préfecture, transporte aussi quotidiennement dans Paris, la population Cergyssoise... nous attendons la lettre à son président !

 

Mais surtout, ce courrier souligne implicitement la mauvaise gestion socialiste de la Région Île-de-France car l'organisateur des transports dans notre Région est le STIF, depuis 2004. Nous tenons à rappeler à notre Maire, que c'est le Président socialiste du Conseil Régional, Jean-Paul Huchon qui en est le Président. C'est à lui qu'il faudrait écrire ces rappels à l'ordre, proposer des actions. Les transports franciliens ne se décident pas à la tête de l'Etat ou à la direction de la SNCF !

 

Ainsi si l'interconnexion n'est toujours pas supprimée à Nanterre-Préfecture, cela démontre que le STIF et la Région sont en réalité incapables de mettre les 2 opérateurs de transport autour d'une table pour en discuter et pour trouver les solutions qui doivent permettre cette suppression.

 

Mais d'autres questions se posent :

Pourquoi les rames double-étage financées par la Région et le STIF ne sont toujours pas en service ?

 

D'autres problèmes se posent auxquels les Cergyssois voudraient des réponses de leur Maire :

Pourquoi les travaux de la Gare de Cergy-Saint-Christophe ont au minimum 5 ans de retard ? Pourquoi les abords de cette Gare sont dans un état pitoyable ?

Pourquoi les escalators extérieurs de la Gare de Cergy-Préfecture ne fonctionnent qu'une fois sur deux ? Au point qu'un groupe Facebook est créé pour demander qu'ils fonctionnent !!

 

Malgré la proximité politique de Dominique Lefebvre et Jean-Paul Huchon rien n'avance ! Ils  préfèrent budgétiser dans des campagnes de communication mensongères qui s'étalent dans toutes nos gares, de dépenser des sommes folles pour changer la couleur des bus, plutôt que d'investir dans la vie quotidienne de la population, c'est-à-dire dans l'entretien des Gares et l'achat de rames doubles.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 16:37

C’est avec consternation que nous avons appris qu’au début du mois de novembre les familles de la Bastide, quartier de Cergy-St-Christophe, ont été privées de chauffage.

 

En effet, un entartrage des tuyaux a provoqué une coupure du chauffage et une réparation en catastrophe qui devrait aboutir vers le 18 novembre.

 

Pourtant, depuis plusieurs mois, la société Dalkia avait prévenu la Communauté de l’Agglomération et son Président Dominique Lefebvre de l’urgence de la rénovation de ce système.

Or la Communauté d’Agglomération vient juste de débloquer les fonds !

 

Une nouvelle fois, la majorité socialiste a travaillé dans l’urgence, plutôt que prévoir pour l’avenir et ainsi éviter ce manque d’humanité, de responsabilité et de maîtrise financière, conduisant ainsi ces Cergyssois dans une situation qu’aucun de ces élus n’accepterait pour sa famille…

 

En attendant, les bailleurs ont été convoqués sans les propriétaires de ce quartier, ce qui démontre un profond mépris et une volonté de segmentation de la population.

 

Une solution d’attente a été proposée par la fourniture de chauffages électriques d’appoint, aux familles qui sont touchées.Nous demandons qu’une aide sociale soit prévue, car les factures électriques découlant de cette situation risquent d’être salées ! Les habitants de la Bastide n’ont pas à payer les erreurs d’une majorité négligente à la veille d'une nouvelle vague de froid.

 

Nous déplorons qu’une nouvelle fois, la Bastide soit pénalisée après bien d’autres mésaventures et alors que ce quartier a besoin d’être aidé et rénové, afin de redonner un nouveau dynamisme au coeur de Cergy-Saint-Christophe.

 

 

Sebastien Tison

 

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 11:37

La Croix-Petit : une reconstruction insensée

 

 

+ 60 % de logements supplémentaires construits sur le même terrain par la municipalité socialiste.

  • 375 logements détruits pour 1000 reconstruits !

Rappelons que le Maire a décidé de raser ce quartier parce qu'il le considérait comme "socialement difficile". Or cette même municipalité reconstruit en le densifiant massivement ! Comment ?En construisant des immeubles toujours plus hauts, toujours plus serrés.

Ne sait-on pas depuis des années que la densification est une des principales causes des difficultés de nombreux quartiers ?

 

2011, 2012, 2013 ? A quelle rentrée l’école des Chênes censée accueillir les futurs enfants de la Croix-Petit sera réellement livrée?

La réouverture de l’école des Chênes prévue pour la rentrée 2011 est illusoire.

En effet comment livrer une école dans 10 mois quand des travaux devant durer 18 mois minimum n’ont pas encore été voté en Conseil Municipal ?!

 

950 c’est le nombre de véhicules supplémentaires qui empruntera bientôt les avenues du Nord et du Ponceau. Ces deux avenues ne seront évidemment pas capables d’absorber ces flux de circulation supplémentaire.

Aujourd’hui, le Maire en prend conscience avec 2 ans de retard et doit commander en urgence une étude pour d’éventuels travaux d’élargissement. Travaux impossibles : les nouveaux immeubles sont construits en bord de route!

 

40 c’est environ le nombre de places visiteurs prévues pour les 1000 logements. Le stationnement visiteur et résidentiel sera donc reporté dans les quartiers alentours (Ponceau, Préfecture, Chênes, Cellettes).

Résultat : comme partout dans Cergy vous tournerez 20 minutes pour vous garer !

 

0 c’est le nombre de restaurant, café, pressing, marchand de journaux, pharmacie, cordonnerie, banque, centre médical qui ouvriront à la Croix-Petit.

Pas de vie de quartier, pas de lien social, pas de lieux de rencontre, ce n’est pas comme ça que nous aurions imaginé ce nouveau quartier.

 

75 millions d’€ c’est le coût de l’opération démolition/reconstruction de la Croix-Petit. La municipalité socialiste n’ayant pas anticipé les conséquences de cette densification, le coût de cette opération ne cesse d’être revue à la hausse. Jusqu’à combien?!

•4 classes supplémentaires dans l’école des Chênes : 1,2Millions d’€

•Concession de la maîtrise d’ouvrage d’un projet devenue trop complexe pour l’équipe majoritaire: 83 8173 €.

•Sans compter l’étude puis les travaux d’aménagement des avenues.

 

Après l’augmentation d’impôt de 7% que nous avons subie en 2008, allons-nous devoir subir une nouvelle hausse pour payer les erreurs d’un Maire négligeant?!

 

 

Pour l’UMP-Cergy réhabiliter un quartier c’est avant tout repenser son urbanisme ; équilibrer logements et commerces ; permettre à chacun, piétons, cyclistes et automobilistes de circuler facilement ; offrir des services publiques de proximité ; le tout dans une vision globale de Cergy.

Si vous pensez comme nous rejoignez-nous!

 

 

 

Alexandre Pueyo

Responsable de l'UMP-Cergy

Délégué de la 2ème circonscription

 

Elodie Lacaussade

Déléguée de la 10ème circonscription

 

Pierre Léchaudé

Conseiller Municipal d’opposition

Délégué du canton de Cergy-Sud

Partager cet article

Repost0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 12:32

Qui a eu l'idée de proposer :

 

1- de mettre un seul container verre et papier pour tout le quartier de Port-Cergy qui compte plus de 600 logements ? Sans compter les habitants du Village tout proche...

=> Résultat ça déborde ! Et ça n'encourage pas le tri...

 

 

2- de mettre un abribus à l'arrêt "Bouvet de Lozier" (tous les bus n'y passent pas et il n'y a presque jamais personne) et de ne pas en mettre à l'arrêt « Port » situé rue Pierre Scheringa (tous les bus venant de Menucourt ou les directs du Port y passent) ?

 

 

REPONSE : la Mairie et l'Agglomération !

A Cergy, les décisions coûteuses des « experts » prime sur le contact direct avec les habitants et la vraie démocratie de proximité !

 

Sébastion Tison

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 19:55

CERGY-VILLAGE :

Notre patrimoine oublié!

Le Maire se désintéresse du Village, la preuve en 4 points


 1) L’Animation en berne :

- La vie d’un village est liée au dynamisme de son commerce de proximité, or il n’y a plus de marchand de fruits et légumes locaux, plus de presse, plus de charcutier, un seul distributeur de billets pour tout le Village.

C’est à se demander s’il y a une politique municipale pour conserver une vie commerçante!


LA TRADITIONNELLE FÊTE DU VILLAGE EST-ELLE MENACÉE?

 On peut sincèrement se le demander. En effet le Maire, après avoir fondu la Fête du Village dans les Journées du Patrimoine, a chapeauté le tout sous un nom incompréhensible : «Charivari»

Résultat visible : baisse de la fréquentation.

Aujourd’hui le Maire va jusqu’à déclarer en Conseil Municipal que l’organisation associative de la Fête ne lui convient plus et qu’il veut la municipaliser... il aurait dû dire la contrôler!

Veut-il réellement faire disparaître la Fête du Village?

Peut-être ne correspond-t-elle pas à sa vision de Cergy?

 

2) Le Patrimoine délaissé :

- Pourquoi avoir restauré le Lavoir pour le laisser en déshérence, envahit par les canettes, algues et détritus ?

- Pourquoi la Maison de l’Octroie, la Grange aux Dîmes ou le Menhir ne sont pas indiqués?

- Pourquoi la Maison Morin et la Tour du Secret, propriétés de la Mairie, sont en ruines ?

Sans parler des lampadaires «style autoroute» qui ne mettent pas en valeur le caractère des anciennes demeures et fermes du village...

 

3) L’Entretien négligé :

- La rue Nationale, la rue du Repos, la rue Saint Martin, la rue du Tertre sont dans un état pitoyable (nids de poule en formation, affaissements de la chaussée...).

- L’allée des Jardins est devenue une décharge sauvage au vue et au sue de tout le monde.

- Dans la rue du Bruloir des caddies sont à l’abandon.

- La rue PierreVogler est transformée en piscine à chaque pluie.

 

4) Le Stationnement aberrant :

- Les parkings de la rue Saint Martin et de la place de Verdun ne sont pas signalés depuis la Mairie (ce serait utile pour les personnes venant assister aux mariages...)

- Pas d’anticipation après la création de la passerelle de l’Axe Majeur. Résultat : stationnement anarchique et dangereux rues Vieille de Gency et de Courdimanche

 

A l’UMP-Cergy nous pensons que cette situation n’est pas acceptable et que chacun de nos quartiers a sa spécificité et qu’il doit la garder et la développer.

Si vous pensez comme nous, REJOIGNEZ-NOUS !

 

Alexandre Pueyo

Délégué de la 2ème Circonscription

Responsable UMP de Cergy

 

Pierre Léchaudé

Conseiller Municipal d’oposition

Correspondant UMP du Village

 

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 17:02

 

LA DROLE DE CUISINE DU MAIRE DE CERGY

POUR FAIRE DISPARAITRE LA FETE DU VILLAGE :

 

1 ) Déplacez la date traditionnelle de la Fête pour tromper les habitants...

2 ) Mélangez ensuite la Fête du Village avec les Journées du Patrimoine même s'il n'y avait rien en commun...

3 ) Chapeautez le tout sous un nom incompréhensible : «Charivari»... dont personne ne sait à quoi cela fait référence...

4 ) Laissez reposer en constatant la baisse de fréquentation...

5 ) Déclarez en Conseil Municipal que l’organisation associative de la Fête ne vous convient plus...

 

Le Maire ne nous fera pas avaler si facilement la suppression de cette fête !

 

Le groupe d'opposition au Maire dénonce la gestion de cet événement majeur de la ville par la municipalité socialiste, comme nous condamnons les rapports entretenus avec les associations organisatrices, qui ne peuvent être soumises à des menaces et des injonctions !

 

Aujourd’hui le Maire déclare en Conseil Municipal que l’organisation associative de la Fête ne lui convient plus, qu'il veut la municipaliser...

 

=> ALORS LA TRADITIONNELLE FÊTE DU VILLAGE EST-ELLE MENACEE ?

 

L'UMP-Cergy pose sincèrement la question et apporte son plein et entier soutien aux organisateurs de la Fête, aux associations, ainsi qu'à tous les habitants qui y participent et qui font de la Fête du Village le succès populaire qu'on connaît.

Nous souhaiterions au contraire donner plus d'ampleur à la Fête du Village en donnant plus de moyens financiers et matériels aux organisateurs, en lui redonnant sa place « à part » en lui consacrant de façon exclusive un week-end complet, en lui redonnant son nom !

 

Alexandre Pueyo

Responsable UMP de la Ville de Cergy

Délégué de la 2ème Circonscription du Val d'Oise

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 11:02

 

Cergy, le 8 septembre 2010

 

Monsieur le Maire,

 

Par lettre datée du 24 août dernier vous avez souhaité interpeller Brice Hortefeux, Ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des collectivités territoriales au sujet de la politique gouvernementale sur la Sécurité.

La Sécurité publique est un sujet éminemment important. Mais vous c'est pour faire de la polémique qu'en réalité vous avez décidé de communiquer publiquement alors que ni vous, ni Cergy n’aviez été cités dans la presse (sur ce point particulier) ces dernières semaines. Vous avez sûrement été très déçu de ne pas pouvoir vous exprimer, mais vous avez par cette lettre ouverte, rattrapé ce manque.

 

Néanmoins nous aimerions vous faire part de quelques remarques et préciser pour nos concitoyens certains oublis.

 

Vous critiquez le changement de dénomination des UTEQ (Unités Territoriales de Quartier) en Brigades spéciales de terrain (BST). Je vous rappelle que vous les avez réclamées auprès du Ministère de l'Intérieur, que vous les avez obtenues, et que vous en saluez l’efficacité de manière très claire. Cette modification ne change ni l’objectif, ni les missions des BST par rapport au UTEQ.

Mais vous ne semblez pas apprécier ce changement de nom, c’est votre avis, personne ne vous le demandait d’ailleurs, mais vous avez saisi cette occasion pour insulter le Ministre de l’Intérieur de façon assez peu républicaine et qui ne vous honore pas.

 

Si vous critiquez le Ministre vous oubliez de préciser, par exemple, que votre politique de déploiement de « Vidéo-tranquillité » dont vous êtes si fier, a été financé à 50% par le Ministère…de l’Intérieur !!

Que vous cherchiez des subventions cela est bien normal, mais au vu de la violence de vos propos auprès d’un Ministre de la République, la moindre des politesses aurait été de le préciser.

 

Vous êtes Maire de Cergy et nous avons bien compris que cela ne vous suffisait pas.

 

Vous déclarez aujourd’hui que la Sécurité n’est pas, pour vous, un sujet tabou, devant ce revirement de taille au regard de précédentes déclarations, nous souhaiterions vous rappeler que l’insécurité qu’il peut y avoir quotidiennement à Cergy est bien dû à votre politique :

 

  • Car, pour des raisons idéologiques, vous ne soutenez jamais les actions de sécurité et de maintien de l’ordre que la Police Nationale peut mener sur notre ville.

  • Car vous menez une politique urbanistique de densification exagérée et de concentration de logement qui déstabilise notre ville.

  • Car l’éclairage publique est plus que défectueux et cela depuis des années, plongeant tour à tour des quartiers entiers de notre ville dans le noir, des nuits durant.

  • Car notre Police Municipale n’est pas en effectif suffisant et qu’elle est sous-équipée.

 

 

Alors s'il vous plaît, M. le Maire, à défaut d'agir pour l’intérêt des Cergyssois, ayez au moins la décence de ne pas faire insulte à leur intelligence. Ils ont assez à supporter sans que vous y ajoutiez vos attaques.

 

 

 

 

Alexandre Pueyo

Responsable de l'UMP Cergy

Délégué de Circonscription

 

Pierre Léchaudé

Conseiller Municipal d'opposition

Délégué UMP de Cergy-Sud

 

Elodie Lacaussade

Déléguée UMP de Cergy-Nord

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche