Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 16:20
Pendant plusieurs jours, j’ai été victime d’une manipulation honteuse, orchestrée pour me nuire et salir mon honneur, relayée par le Canard Enchaîné du 29 juillet et par divers médias en ligne qui n’ont à aucun moment cherché à vérifier la véracité de "l’information" qu’ils diffusaient.
On m’a prêté un terrible propos au cours d’une réunion publique qui s’est tenue à la salle des fêtes du Blanc-Mesnil, en présence des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis et de nombreux élus et personnalités le 8 juillet dernier : distinguer les juifs et les musulmans des Français. J’ai été accusée de racisme, d’antisémitisme, de communautarisme, ce qui a conduit à un déferlement de violence et de haine sur les réseaux sociaux.
Ces mots, je ne les ai jamais prononcés. Si je n’ai pas démenti immédiatement, c’est qu’un simple démenti ne suffisait pas : cela aurait été "parole contre parole", et vous connaissez le dicton : "Il n’y a pas de fumée sans feu". Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose… J’ai attendu de récupérer – c’était les vacances, ce fut compliqué – la preuve dont j’avais besoin. Car la réunion publique du Blanc-Mesnil a été intégralement filmée par la télévision "La locale". Et à aucun moment de mon discours, on ne retrouve les propos cités par le Canard Enchaîné. Bien au contraire, j’y réaffirme que toutes les religions doivent s’inscrire dans les principes de la République (cf mon communiqué de presse). Cette vidéo est dorénavant entre les mains d’un huissier. Elle servira à nourrir toutes les procédures judiciaires qui seront nécessaires à rétablir mon honneur attaqué.
Je tiens à remercier les nombreuses personnes, anonymes ou connues, qui n’ont jamais douté de mes convictions et qui m’ont témoigné de leur confiance et de leur soutien dans cette épreuve. Ils savent que je suis engagée en politique depuis 13 ans, avec au cœur le principe fondamental d’indivisibilité de la République, de la laïcité et de l’égale dignité de tous les Français. Non, je ne fais aucune distinction entre mes compatriotes en raison de leur religion, bien au contraire, mon discours n'a jamais varié et ne variera pas : dans notre beau pays, la France, il y a des droits mais aussi des devoirs et le devoir de chaque religion est de s'inscrire dans les lois de la République.
A tous ceux qui ont douté, de bonne foi, je demande d'avoir le courage et l'honnêteté de retirer tous leurs commentaires et de rétablir la vérité en relayant ce message.
Quant à ceux qui ont exploité, sans vergogne, ces propos inventés, pour me salir et pour diviser les Français, je leur demande de faire rapidement amende honorable, sous peine de s’exposer aux poursuites judiciaires qui s’imposent.
La campagne électorale régionale, n’autorise pas tout. Elle n’autorise pas à diffamer, ni à porter un coup au vivre ensemble républicain si fragile dans notre pays.
 
Valérie Pécresse
 
Pour lire le communiqué de presse : http://bit.ly/1P7V58y

Partager cet article

Repost0
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 14:05
La Gazette du Val d'Oise (29/07/2014)

La Gazette du Val d'Oise (29/07/2014)

Partager cet article

Repost0
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 10:36
Rendez-vous sur les étapes valdoisiennes du tour de l'Île-de-France

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2015 6 25 /07 /juillet /2015 09:29

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 06:49
Stéphanie Von Euw, conseillère régionale, tête de liste (LR) aux élections régionales et Alexandre Pueyo, conseiller départemental de Cergy 2, ont choisi d'interpeller le Président de la SCNF, Guillaume Pepy au sujet de la fermeture de la gare de Cergy-Préfecture.
 
Alors que comme l'année dernière la gare de Cergy-Préfecture est fermée depuis le 15 juillet, les incidents de circulation se multiplient depuis plusieurs jours (les lundi 20 et mardi 21 juillet par exemple, les usagers ont mis plus de 2h00 pour rejoindre La Défense en passant par Poissy suite à des retards de travaux).
 
Comme en 2014 aucune indemnisation des voyageurs n'a été annoncée par la SNCF ou le STIF, ce qui est parfaitement anormal.
 
De plus, cet été la SNCF a décidé de tout cumuler ! Fermetures et modifications de trafic se multiplient, la liste est pratiquement impossible à faire :
  • Réduction des désertes sur toutes les gares de la branche Cergy pendant la fermeture de la Gare Cergy-Préfecture
  • Fermeture de la ligne du RER A entre La Défense et Aubert entre le 25 juillet et le 23 août
  • Suppression de tous les trains de la ligne L pour Cergy jusqu'au 29 août
  • Coupure totale de la ligne les week-end des 18, 19 juillet, des 25, 26 juillet
  • Coupure totale de la ligne tous les soirs du 17 juillet au 7 août à partir de 22h00
  • Et pour notre plus grande inquiétude, arrêt de la circulation entre Poissy et Aubert à partir du 25 juillet prochain. Où passeront les RER si de nouveaux retards de travaux sont à déplorer ?
 
 
L'argument des vacances a aussi ses limites : combien de personnes peuvent se permettre de prendre 7 semaines de congés ?
 
Comme nous l'avions déjà fait en 2014, nous demandons que la SNCF et le STIF proposent une indemnisation, pour tous les abonnés du Pass Navigo (abonnements de  juillet et août 2015).
 
Nous avions promis l'année dernière de ne pas "lâcher l'affaire". Chose promise nous continuons notre action au côté des usagers, pour une amélioration des conditions de transports visible et concrète. 
 
Ci-joint le courrier.

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2015 1 20 /07 /juillet /2015 11:28
Accompagnée de nombreux élus et militants Valérie Pécresse s'est rendue le 19 juillet 2015 sur la Base de loisirs de Cergy-Pontoise pour visiter les installations sportives et échanger avec les nombreuses personnes présentes ce jour là.
Retour en images sur cette après-midi :
Accueil de la caravane par Stéphanie Von Euw, tête de liste dans le Val d'Oise
Accueil de la caravane par Stéphanie Von Euw, tête de liste dans le Val d'OiseAccueil de la caravane par Stéphanie Von Euw, tête de liste dans le Val d'Oise
Accueil de la caravane par Stéphanie Von Euw, tête de liste dans le Val d'Oise

Accueil de la caravane par Stéphanie Von Euw, tête de liste dans le Val d'Oise

Visite des installations sportives : vagues à surf, rafting, sky nautique par tyrolienne...Visite des installations sportives : vagues à surf, rafting, sky nautique par tyrolienne...
Visite des installations sportives : vagues à surf, rafting, sky nautique par tyrolienne...Visite des installations sportives : vagues à surf, rafting, sky nautique par tyrolienne...

Visite des installations sportives : vagues à surf, rafting, sky nautique par tyrolienne...

Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...
Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...
Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...

Echanges avec les élus, les responsables de la base, les habitants...

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 14:50
La Commission Nationale des Investitures des Républicains s’est réunie mercredi 15 juillet et a désigné à l’unanimité Stéphanie VON EUW, conseillère régionale d’Ile-de-France et adjointe au Maire de Pontoise comme chef de file des Républicains pour le Val d’Oise aux prochaines élections régionales des 6 et 13 décembre.
Stéphanie VON EUW a été proposée par Valérie PECRESSE, tête de liste régionale, qui souhaite s’entourer de chefs de file départementaux à la fois renouvelés et expérimentés, féminisés (sur les huit départements, quatre seront menés par une femme) et ayant une parfaite connaissance de leur territoire respectif.
Cette désignation marque une étape supplémentaire dans l’organisation de la conquête de la région Ile-de-France dirigée depuis dix sept ans par la gauche. Dans le Val d’Oise, l’objectif est de faire de notre département un département fort dans une région forte, avec une ambition retrouvée et des projets structurant afin de remédier à dix sept ans d’immobilisme voire d’abandon de notre territoire.
La Commission Nationale des Investitures des Républicains se prononcera en septembre/octobre sur la liste complète des candidats (23 candidats pour le Val d’Oise) qui a vocation à rassembler nouveaux maires et élus expérimentés et à représenter tous les Val d’Oisiens et l’ensemble du territoire du Val d’Oise.
 

Axel Poniatowski

Député et Président des Républicains Val d'Oise

Partager cet article

Repost0
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 16:03
Le PS 95 a dévoilé aujourd’hui sa liste de candidats pour les élections régionales de décembre.Liste symptomatique de la souffrance d’une gauche valdoisienne qui panse encore ses plaies des élections municipales et départementales, et de socialistes toujours en convalescence. On y retrouve en effet 14 grands blessés sur 22 candidats, battus lors des derniers scrutins, et on y constate l’absence quasi-totale des grands élus socialistes valdoisiens, visiblement traumatisés par les défaites successives de leur camp…
 
Parmi les nombreux accidentés du PS valdoisien, figurent sur cette liste :
 
 
- Rachid Temal, battu à Taverny et incarnation départementale d’un PS moribond, aveuglé et fracturé,
 
- Ali Soumaré, empêché de se présenter par ses camarades aux municipales à Villiers-le-Bel,
 
- Philippe Doucet, battu à Argenteuil par notre ancien collègue Georges Mothron,
 
- Adelaïde Piazzi, battue à Montmorency,
 
- Luc Broussy, battu par son propre camp aux municipales à Goussainville et exclu du premier tour aux départementales de mars par Anthony Arciero et Isabelle Rusin,
 
- Antoine Raisseguier, battu aux municipales à Franconville et sur le même canton en mars par Yannick Boëdec et Marie-Christine Cavecchi,
 
- Ayda Hadizadeh, battue sur le canton de Pontoise,
 
- Anne Charlet, battue sur le canton de L’Isle-Adam par Chantal Villalard et le Président Arnaud Bazin,
 
- Xavier Morin et Wissal Ayadi, battus à Argenteuil en mars 2014 sur la liste de Philippe Doucet,
 
- Alain Fabre, battu sur la liste PS aux municipales de mars 2014 à Ermont,
 
- Mathieu de Vriendt, candidat remplaçant de Philippe Demaret, battu sur le canton de Fosses,
 
- Valérie Zwilling, battue sur la liste PS aux municipales à Jouy-le-Moutier,
 
- Christophe Dieu, battu sur la liste PS aux municipales à Garges-lès-Gonesse.
 
Et pour finir, notre ancien collègue polytraumatisé Jean-Pierre Béquet, qui clôture la liste. Battu aux municipales et exclu dès le premier tour des départementales par nos collègues Pierre-Edouard Eon et Véronique Pélissier, sur un canton pourtant découpé sur mesure : quel symptôme plus évident de l’état de coma politique des socialistes que de le faire figurer sur cette symbolique dernière place ?
 
Enfin, la 22e et avant-dernière place, « réservée pour un partenaire », reflète le peu de cas que fait le PS de ses anciens alliés d’EELV ou du PRG. Ces derniers préféreront sans doute assumer leur autonomie dans la dignité plutôt que de faire de la figuration sur l’attelage moribond des socialistes…
 
Cette liste au parfum de naphtaline et de mercurochrome symbolise une dynamique politique digne d’une salle de réanimation. En présentant une telle équipe de « gueules cassées », le PS 95 donne une bien piètre image de sa vision et de son ambition pour l’Ile-de-France.
 
A l’inverse, nous appelons Valérie Pécresse à constituer une liste rajeunie, composée des nouveaux élus valdoisiens, symboles des victoires des municipales et des départementales. Une liste pleine de vigueur, moderne, respectueuse de ses partenaires du centre-droit et de la société civile. Donner l’envie aux Valdoisiens et aux Franciliens de se reconnaître dans leurs futurs conseillers régionaux est définitivement une condition indispensable à la victoire de notre famille politique en décembre prochain.

 

Partager cet article

Repost0
25 juin 2015 4 25 /06 /juin /2015 08:30

 

Signe supplémentaire de son attachement à notre Département, nous aurons une nouvelle fois le plaisir et l'honneur d'accueillir Valérie Pécresse dans le Val d'Oise pour l'une de ses nombreuses visites de terrain. Ce sera cette fois-ci à ‪‎Pontoise‬ pour rencontrer des personnalités de la société civile, visiter les nouveaux locaux de la gendarmerie nationale et le centre hospitalier, puis rencontrer les élus du Département à Auvers-sur-Oise.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 11:11

« Le bureau politique des Républicains, réuni ce mardi 23 juin autour de Nicolas Sarkozy, a validé l’accord national réalisé avec nos partenaires de l’UDI », se félicite Florence Portelli, la porte parole de Valérie Pécresse. Cet accord doit ouvrir la porte à l’union de la droite et du centre dès le 1er tour en Île de France.

 

 "Les Républicains démontrent ainsi leur capacité à dépasser leurs intérêts strictement partisans pour bâtir une force d’alternance fondée sur des valeurs et des principes d’action partagés avec nos partenaires naturels du centre. En tant que porte-parole de Valérie Pécresse dans le cadre de l’élection régionale des 6 et 13 décembre prochain, je ne peux que m’en réjouir », réagit Florence Portelli.

 

« A l’occasion des élections municipales de 2014 et départementales de mars dernier, nous avons su entendre et convaincre avec succès nos concitoyens qui nous demandaient de nous unir pour proposer un projet d’alternance concret et crédible », poursuit la jeune maire de Taverny, également membre du bureau politique des Républicains.

 

La sénatrice UDI Chantal Jouanno, investie par son parti, devrait se désister après avoir pourtant lancé sa campagne dès le mois d’avril. Elle avait déjà envisagé l’hypothèse d’une fusion avec la liste de Valérie Pécresse. Elle émettait cependant dans un entretien télévisé une réserve : elle  souhaite mener la campagne dans le département des Hauts-de-Seine où elle réside désormais. Ce mardi soir, Chantal Jouanno ne s’était pas encore exprimée sur l’accord conclu par les dirigeants de son parti.

Florence Portelli veut croire que l’UDI et Les Républicains sauront se retrouver sur l’essentiel. « 17 années de gestion socialiste ont amené notre région Ile de France et ses territoires au déclassement que nous connaissons. Il appartient maintenant au parti mené par Jean Christophe Lagarde de confirmer rapidement sa pleine adhésion à cet accord national, condition essentielle pour notre succès aux élections régionales de décembre prochain ».

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche