Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 16:55
C'est une bien triste nouvelle qui vient endeuiller notre ville car le Cergyssois Richard Rammant a été assassiné au Bataclan.
Toutes nos pensées vont vers sa famille et ses proches.
Malheureusement ces fanatiques ne regardent pas leurs victimes dans les yeux avant de commettre leurs actes.
Nous sommes unis et fiers de nos valeurs !

 

Alexandre Pueyo
Conseiller Départemental du Val d'Oise
Canton de Cergy 2

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 22:04
Cérémonie de l'armistice du 11 novembre à Cergy (2015)

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 11:04
Article du Parisien Val d'Oise (30/10/2015) - cliquez sur l'article pour agrandir

Article du Parisien Val d'Oise (30/10/2015) - cliquez sur l'article pour agrandir

Fret ferroviaire : 6 stations de mesures le long de la ligne J (Vidéo de VONEWS.FR)

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 08:43
L'INSEE a comme chaque année livré le nombre d’habitants pour chaque ville française pour 2015. Et Cergy a passé la barre symbolique des 60 000 habitants.
Ce chiffre semble être une victoire pour l’équipe municipale actuelle, un objectif enfin atteint… En bref, une bonne nouvelle !
 
Il est vrai que pendant ses mandats successifs, la politique menée par l’ancien maire socialiste de Cergy a été de construire, construire plus, construire partout… Pendant des années, on peut même se demander si ça n’a pas été sa seule et unique politique ?
 
Des quartiers entiers ont été aménagés avec plus ou moins de réussite…
  • Que dire des tours de Cergy-le-Haut et de la disparité architecturale des nouveaux bâtiments ?
  • Que penser de la densification de la Croix-Petit et de la proximité (voire promiscuité) entre certains immeubles ?
  • Touleuses, Closbilles, Justice, autour de la Mairie, la politique de construction de la ville reste massive.

 

Les logements sont nécéssaires, mais une ville qui se développe n'est pas seulement une ville qui construit.
Et c’est là l’erreur majeure de la majorité municipale actuelle : quels sont les projets structurants ?
L’arrivée de nouveaux habitants doit s’accompagner de développement économique, de nouvelles entreprises et des emplois qu’elles créent.
Une ville qui attire c’est aussi une ville riche culturellement, une ville avec de nombreux commerces qui en fait un pôle d’attraction départementale voire régionale.
C’est aussi des transports qui s’adaptent et se développent au même rythme.
 
Mais où sont les grands projets porteurs à Cergy ou Cergy-Pontoise ?
  • Les réserves du Louvres ? Abandonnées.
  • La rénovation du Quartier Préfecture ? Faute de faire l’unanimité et de financements, elle se cantonne aujourd'hui au seul centre commercial des 3 Fontaines.
  • Le RER A ? La régularité et la ponctualité ne sont toujours pas au rendez-vous !
  • Le prolongement de la Francilienne entre Méry et Orgeval ? Une nouvelle fois enterré.
  • Quelle nouvelle grosse entreprise s’est installée dans l’Agglomération ces 5 dernières années ?
Je viens bien admettre que le projet Aren’Ice permet de clore cette liste sur une note plus positive.
 
Il aura fallu en construire des immeubles pour atteindre ces 60 000 habitants ! Mais à Cergy l’équilibre qui permet à une ville de se développer harmonieusement n’a pas été trouvé.
Ce chiffre illustre en réalité la politique déséquilibrée menée depuis plus de 15 ans.
Ce chiffre présenté comme un succès n’est-t-il pas surtout le reflet d’un échec et d’un entêtement ?
 
D'ailleurs le maire de Cergy a admit récemment qu'on avait trop construit de logements sociaux à Cergy et que cela posait des problèmes d'équilibre sociaux et financiers.
Faute avouée sera-t-elle à moitié pardonnée ?
 
 
Alexandre Pueyo
Conseiller Départemental du Val d'Oise
Canton de Cergy 2
(Boisemont, Cergy, Eragny-s/Oise, Jouy-le-Moutier, Neuville-s/Oise)
 
 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 12:42
Le mardi 13 octobre à 20h00, Les Mardis de l’ESSEC recevront Valérie Pécresse, députée des Yvelines et candidate à la présidence de la région Île-de-France, dans le Grand Amphithéâtre de l’ESSEC à Cergy.
 
  • Quel bilan après dix-sept années de présidence socialiste en Île-de-France ?
  • Alliance Républicains-UDI, l’union fera-t-elle la force ?
  • Comment faire campagne lorsque les ténors du parti jouent des coudes et ont les yeux rivés sur la primaire ?
  • Transports en Île-de-France et difficultés d’accès à la capitale : quelles solutions pour lutter contre l’isolement de communes telles que Jouy-en-Josas?
  • Anne Hidalgo et Valérie Pécresse, un Paris gagnant est-il possible ?

Pour connaître ses réponses à toutes ces questions,
venez rencontrer Valérie Pécresse, mardi 13 octobre à 20h00.

Débat public dont l'entrée est gratuite et ouverte à tous.

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 15:20
Réuni aujourd'hui en Conseil d'Administration, le STIF (dirigé par la Région Ile-de-France) a validé le lancement du projet pour la création d'une 4ème voie à quai en Gare de Cergy-le-Haut.
 
Je me félicite de cette décision qui, attendue et réclamée depuis des années, devrait aider à la régularité des lignes A du RER et L du Transilien. (le comité de ligne du RER A le préconisait déjà en mai 2012). Ces deux lignes sont les plus impactées par les retards et les suppressions en Île-de-France.
 
La gare de Cergy-le-Haut est en effet la seule gare de la branche "Cergy" à pouvoir accueillir plus que 2 trains à quai. Cela permettra une meilleure fluidité du trafic, une meilleure organisation des départs et des arrivés en terminus et surtout limitera les conséquences des retards en cas d’avarie ou d'incident sur un train.
 
Malgré tout, on peut s'étonner que cette décision ne soit prise que maintenant, car la gare a été conçue pour accueillir 4 trains à quai dès l'origine de sa construction... en 1993 !
Il aura donc fallu 22 ans pour que la situation se débloque et que le STIF prenne enfin la décision d'aménager un quai... car ce n'est que de cela qu'il s'agit : 
Mettre en place l’éclairage et la signalétique sur un quai déjà construit et rallonger de quelques centaines de mètres de rails d'une ligne existante !
Pas grand chose sur la ligne de transport en commun la plus utilisée d'Europe...
 
Je ne peut évidemment pas imaginer une seconde que cela aurait un lien avec l'approche des élections régionales.
Mais toute bonne nouvelle est bonne à prendre !
 
 
 
Alexandre Pueyo
Conseiller Départemental du Val d'Oise
Canton de Cergy 2
Responsable des Républicains-Cergy

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 18:56
Membre du Syndicat de direction de l'Île de Loisirs de Cergy-Pontoise, j'ai été informé qu'en coordination avec la Préfecture du Val d'Oise le centre de séjour "Hubert Renaud" situé à Ham (Cergy) accueillerait 110 réfugiés (mise à jour 10/09/2015 : 46 sont arrivés le 09/09 et 50 le 10/09/2015).
Les frais d'hébergement seront pris en charge par l'Etat.
 
Après avoir dit "non" en juin dernier le Gouvernement est finalement revenu en arrière et la France accueillera donc 24.000 réfugiés sur 2 ans.
A titre personnel je suis favorable à l'accueil des réfugiés de guerre en France, notamment syriens et irakiens et je suis heureux qui nous puissions les accueillir dans les meilleures conditions possible au centre d'accueil alors qu'ils fuient leur pays pour sauver leur vie.
 
Mais que se passera-t-il "après" ? Un "après" qui viendra rapidement, car l'accueil est annoncé pour 8 semaines et tout semble très précipité.
 
Mon inquiétude porte sur plusieurs points :
 
  • Comment seront scolarisés les enfants et adolescents qui seront présents ? L'Etat compensera-t-il les frais engendrés aux collectivités locales ?
  • Où iront ensuite ces migrants ? Car la situation très isolée du centre de séjours ne permettra pas à ces personnes de s’insérer et de s’intégrer (situé à Ham le centre est très éloigné des transports en commun, écoles, collèges et administrations). Leur "installation" à long terme dans le centre serait une erreur qui ne leur rendrait pas service... Pas question de créer un guetto.
  • Quand l'Etat va - à mon avis assez rapidement et comme il en a l'habitude - se désengager, ce seront les associations locales et les services sociaux du Département et des communes qui devront assumer. Associations et collectivités locales à qui on demande toujours plus, mais à qui on donne toujours moins ! (cf. baisse des dotations et des subventions).
  • Il ne faut pas non plus que la population ait l'impression que des "avantages indus" leur soient données alors que les restrictions budgétaires sont régulières et souvent drastiques.
 
Enfin, il aurait été souhaitable que les associations à caractères sociales aient été consultées avant la prise de décision pour savoir si elles sont en capacités d’accompagner les nouveaux arrivants. En tant qu'élu cergyssois et dont le canton recouvre l'Île-de-Loisirs, je souhaite que la Préfecture tienne les élus bien informé, pour que nous puissions aussi faire le lien avec les habitants. 
 
 
Alexandre Pueyo
Conseiller Départemental du Val d'Oise
Canton de Cergy 2
(Boisemont, Cergy, Eragny-s/Oise, Jouy-le-Moutier, Neuville-s/Oise)

 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 06:34

Partager cet article

Repost0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 15:51
Pour dénoncer les retards incroyables des travaux de rénovation prévus depuis des années au Lycée Galilée, nous avons organisé avec Stéphanie Von Euw (tête de liste aux élections régionales des Républicains dans le 95), une fausse « 1ère pierre » devant l'établissement à la veille de la rentrée des élèves.
Opération "fausse première pierre" devant le lycée Galilée de Cergy
Opération "fausse première pierre" devant le lycée Galilée de Cergy
Comme l'a dénoncé Valérie Pécresse - à l'initiative de cette opération - la Région promet depuis 2006 la rénovation thermique du lycée Galilée pour un montant global de 9 M€.
 
Cette opération avait été inscrite au PPI (plan prévisionnel d’investissement) en 2006, mais les premiers crédits n'ont été votés qu'en 2013...
La Région a donc mis 7 ans pour faire voter les premières études, alors que cette opération devait se terminer en 2012 !
 
Mais en plus, selon le calendrier prévisionnel de la Région, on compte 1 an et demi de retard dans le chantier. Les travaux devraient démarrer seulement fin 2016.
 
J'ai moi-même été élève de ce lycée dont je suis sorti bachelier. Alors quelle surprise de constater que les élèves de la rentrée 2015-2016 seront toujours chauffés comme j'ai pu l'être de 1995 à 1998... entre 2006 et 2016 nous avons perdu 10 ans !
 
Alexandre Pueyo
Conseiller Départemental du Val d'Oise
Canton de Cergy 2
 
 
Pour info : concernant les constructions ou rénovations des lycées franciliens, 2 opérations sur 3 sont actuellement en retard et sur les 120 projets annoncés qui sont en retard ou qui n'ont même pas commencés outre le lycée Galilée à Cergy-St-Christophe, 2 autres lycées de Cergy-Pontoise sont concernés : Auguste Escoffier à Eragny et le Château d’Épluches à Saint-Ouen-l'Aumône.

Partager cet article

Repost0
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 16:31
Cérémonie de libération de Cergy (2015)

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche