Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 23:30
Le bon bulletin pour Cergy 2 !
Le bon bulletin pour Cergy 2 !

Partager cet article

Repost0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 16:26
"Les enjeux du scrutin" (La Gazette du Val d'Oise)

Partager cet article

Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 21:12

 La ville de Cergy étant coupée en deux cantons pour les élections départementales des 22 et 29 mars, il est parfois difficile pour un électeur de la commune de s’y retrouver. Partant de ce constat, le binôme UMP Alexandre Pueyo et Monique Merizio, candidat sur le canton de Cergy 2, a décidé de lancer via Internet un outil simple pour permettre à chacun de savoir de quel canton il dépend.

 

 

En se rendant sur le site merizio-pueyo.fr/ou-voter-a-cergy/, chaque habitant rentre le nom de sa rue et sait instantanément dans quel canton il vit et surtout à quel bureau de vote il doit se rendre dimanche.

Lire l'article sur le site du Parisien en cliquant ICI

"Cergy : un site Internet pour savoir où voter dimanche" (Le Parisien 95)

Partager cet article

Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 11:25
Nous vous convions à notre réunion publique :
Après la présentation des actions du Conseil départemental, nous vous présenterons nos propositions pour le sud de Cergy avant qu’une large place soit laissée aux questions.
 
Cergy :
Jeudi 19 mars à 20H30 
MJC du Village
(place de Verdun / rue St-Martin)
Réunion publique à Cergy pour les élections départementales

Partager cet article

Repost0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 11:05

Jeudi 12 mars, Valérie Pécresse est venue soutenir Monique Merizio et Alexandre Pueyo, pour les élections départementales sur le canton de Cergy 2.

photo gares 2 Ils se sont d'abord rendus à la gare RER de Neuville-Université. Ils ont pu échanger sur la situation du RER A (Valérie Pécresse en tant que conseillère régionale d'Ile-de-France est administratrice du STIF -Syndicat des Transports d'Ile-de-France). Même si l'arrivée des rames à double étages a significativement amélioré les conditions de transport des usagers, les problèmes de régularités restent quotidiens... annulations et retards sont encore légion.

Ensuite, Frédéric Pain, notre suppléant, conseiller municipal de Neuville, a présenté à Valérie Pécresse le projet de crèche à proximité de la gare RER. La crèche pourrait accueillir autour de 60 berceaux réservés à des parents utilisateurs de la gare. Des places de parking seraient réservées à ces parents pour la journée (pour déposer et reprendre les enfants facilement). Ce projet, que nous partageons avec la municipalité de Neuville, serait le premier pas pour attirer des services et des commerces autour de la gare et éviter qu'elle ne reste "au milieu de rien".

rivoiseLa visite s'est poursuivie à "La Rivoise" producteur-maraîcher à Cergy. Avec Monsieur Vincent Duval, Président du syndicat agricole de Cergy-Pontoise, nous avons pu échanger au sujet des filières courtes, du développement de la vente directe pour supprimer les intermédiaires et augmenter les revenus des maraîchers (à Cergy ou Jouy), du "grignotages" des terres par les constructions, et plus globalement des difficultés des agriculteurs en zone urbaine (coûts, pollutions, utilisation de produits phytosanitaires à proximité des habitations...). Nous sommes très sensibles à l'équilibre que nous devons trouver, particulièrement dans notre ancienne Ville Nouvelle, entre espaces urbanisés et espaces ruraux/naturels. Il faut maintenir à tout prix cette agriculture de proximité, les collectivités locales doivent s'y engager !

restoEnfin, Valérie Pécresse, accompagnée de Stéphanie Von Euw, Conseillère Régionale et maire-adjointe à Pontoise, a pu échanger dans un restaurant de Port-Cergy avec tous les militants, de Boisemont, Cergy, Jouy, Eragny ou Neuville qui nous aident pendant cette campagne.

Merci à tous !!

Partager cet article

Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 13:14

La ville de Cergy est coupée en 2 pour les élections départementales !

Electeurs de la commune de Cergy : la ville est scindée en deux, la partie nord faisant partie du canton de Cergy 1, la partie sud est rattachée au canton de Cergy 2.

Utilisez cet outils pour déterminer à quel canton vous appartenez et pour connaitre votre bureau de vote.

Indiquez ci-dessous votre adresse pour obtenir vos informations de vote :

Partager cet article

Repost0
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 10:05
Nicolas Sarkozy sera mardi soir l'invité du 20H de TF1

Partager cet article

Repost0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 23:39
Valérie Pécresse vient soutenir Alexandre Pueyo et Monique Merizio

Partager cet article

Repost0
11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 15:58
"Valérie Pécresse, VRP pour l'UMP" (le Parisien)

Partager cet article

Repost0
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 09:58
Certains candidats  n'hésitent pas à qualifier Cergy 2 de capitale du département. Il faut dire que le canton accueille notamment le conseil général, la préfecture, l'université... Mais également des structures de loisirs comme l'île de loisirs, véritable poumon vert de l'ancienne ville nouvelle.
 
Un site qui a beaucoup fait parler de lui l'an dernier, en raison d'une polémique entre le conseil général et la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise, au sujet de son déficit.

Un accord signé il y a de longues années prévoit que les deux collectivités financent chaque année le déficit de l'ancienne base de loisirs, propriété du conseil régional. Une situation qui convient à Antoine Bonneval, conseiller général 
PS sortant et candidat aux côtés d'Estelle Meunier. « C'est justifié, glisse l'ancien maire adjoint de Cergy. Car c'est un équipement de proximité, qui profite aux habitants de Cergy-Pontoise, et qui accueille également des gens de tout le département. Dominique Gillot (NDLR : sénatrice PS, ancienne présidente de la base) disait souvent que c'était le jardin de ceux qui n'en ont pas. »

Un déficit de 1,7 M€ par an

Pour Antoine Bonneval, « il est tout à fait fondé que le Val-d'Oise garde le
financement du fonctionnement » de la base. Son principal adversaire, Alexandre Pueyo voit la chose différemment. « La base a été victime d'un règlement de compte politique, souffle le candidat de l'UMP. Au bout de sept ans de gestion de Dominique Gillot, Dominique Lefebvre (NDLR : président PS de l'agglomération) se rend compte qu'il y a 1,7 M€ de déficit par an ? Ce n'est pas possible. On a très mal géré la base pendant des années, mais on ne peut pas découvrir la situation comme on nous le fait croire. »

Selon Alexandre Pueyo, « il faut remettre à plat l'accord qui gère la base avec trois collectivités », car « ce n'est pas tenable ». « Les dépenses de fonctionnement doivent être prises en charge par la région, propriétaire du site. Les investissements doivent revenir à la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise. Le département, de son côté, doit aider de façon exceptionnelle, pour l'organisation d'un grand événement comme un festival ou l'achat d'un nouvel équipement sportif. » Le candidat UMP rappelle aussi son opposition à ce que l'île devienne un jour parc d'attractions fermé.

La candidate EELV Pierrette Borgne, entend de son côté « rendre les espaces naturels plus accessibles » sur le canton. Une mesure qui concerne notamment l'île de loisirs. 
 
L'article sur le site du Parisien en cliquant ICI
 
Certains candidats  n'hésitent pas à qualifier Cergy 2 de capitale du département. Il faut dire que le canton accueille notamment le conseil général, la préfecture, l'université... Mais également des structures de loisirs comme l'île de loisirs, véritable poumon vert de l'ancienne ville nouvelle.
 
Un site qui a beaucoup fait parler de lui l'an dernier, en raison d'une polémique entre le conseil général et la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise, au sujet de son déficit.

Un accord signé il y a de longues années prévoit que les deux collectivités financent chaque année le déficit de l'ancienne base de loisirs, propriété du conseil régional. Une situation qui convient à Antoine Bonneval, conseiller général 
PS sortant et candidat aux côtés d'Estelle Meunier. « C'est justifié, glisse l'ancien maire adjoint de Cergy. Car c'est un équipement de proximité, qui profite aux habitants de Cergy-Pontoise, et qui accueille également des gens de tout le département. Dominique Gillot (NDLR : sénatrice PS, ancienne présidente de la base) disait souvent que c'était le jardin de ceux qui n'en ont pas. »

Un déficit de 1,7 M€ par an

Pour Antoine Bonneval, « il est tout à fait fondé que le Val-d'Oise garde le
financement du fonctionnement » de la base. Son principal adversaire, Alexandre Puyeo voit la chose différemment. « La base a été victime d'un règlement de compte politique, souffle le candidat de l'UMP. Au bout de sept ans de gestion de Dominique Gillot, Dominique Lefebvre (NDLR : président PS de l'agglomération) se rend compte qu'il y a 1,7 M€ de déficit par an ? Ce n'est pas possible. On a très mal géré la base pendant des années, mais on ne peut pas découvrir la situation comme on nous le fait croire. »

Selon Alexandre Puyeo, « il faut remettre à plat l'accord qui gère la base avec trois collectivités », car « ce n'est pas tenable ». « Les dépenses de fonctionnement doivent être prises en charge par la région, propriétaire du site. Les investissements doivent revenir à la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise. Le département, de son côté, doit aider de façon exceptionnelle, pour l'organisation d'un grand événement comme un festival ou l'achat d'un nouvel équipement sportif. » Le candidat UMP rappelle aussi son opposition à ce que l'île devienne un jour parc d'attractions fermé.

La candidate EELV Pierrette Borgne, entend de son côté « rendre les espaces naturels plus accessibles » sur le canton. Une mesure qui concerne notamment l'île de loisirs.
 
Certains candidats  n'hésitent pas à qualifier Cergy 2 de capitale du département. Il faut dire que le canton accueille notamment le conseil général, la préfecture, l'université... Mais également des structures de loisirs comme l'île de loisirs, véritable poumon vert de l'ancienne ville nouvelle.
 
Un site qui a beaucoup fait parler de lui l'an dernier, en raison d'une polémique entre le conseil général et la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise, au sujet de son déficit.

Un accord signé il y a de longues années prévoit que les deux collectivités financent chaque année le déficit de l'ancienne base de loisirs, propriété du conseil régional. Une situation qui convient à Antoine Bonneval, conseiller général 
PS sortant et candidat aux côtés d'Estelle Meunier. « C'est justifié, glisse l'ancien maire adjoint de Cergy. Car c'est un équipement de proximité, qui profite aux habitants de Cergy-Pontoise, et qui accueille également des gens de tout le département. Dominique Gillot (NDLR : sénatrice PS, ancienne présidente de la base) disait souvent que c'était le jardin de ceux qui n'en ont pas. »

Un déficit de 1,7 M€ par an

Pour Antoine Bonneval, « il est tout à fait fondé que le Val-d'Oise garde le
financement du fonctionnement » de la base. Son principal adversaire, Alexandre Puyeo voit la chose différemment. « La base a été victime d'un règlement de compte politique, souffle le candidat de l'UMP. Au bout de sept ans de gestion de Dominique Gillot, Dominique Lefebvre (NDLR : président PS de l'agglomération) se rend compte qu'il y a 1,7 M€ de déficit par an ? Ce n'est pas possible. On a très mal géré la base pendant des années, mais on ne peut pas découvrir la situation comme on nous le fait croire. »

Selon Alexandre Puyeo, « il faut remettre à plat l'accord qui gère la base avec trois collectivités », car « ce n'est pas tenable ». « Les dépenses de fonctionnement doivent être prises en charge par la région, propriétaire du site. Les investissements doivent revenir à la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise. Le département, de son côté, doit aider de façon exceptionnelle, pour l'organisation d'un grand événement comme un festival ou l'achat d'un nouvel équipement sportif. » Le candidat UMP rappelle aussi son opposition à ce que l'île devienne un jour parc d'attractions fermé.

La candidate EELV Pierrette Borgne, entend de son côté « rendre les espaces naturels plus accessibles » sur le canton. Une mesure qui concerne notamment l'île de loisirs.
 

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche