Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 12:25

15-ans-Gazette.jpg

 

Sur la photo de gauche à droite : Sébastien Tison (responsable des publications), Elodie  Lacaussade (déléguée de la 10ème circo, Alexandre Pueyo (responsable de ville), délégué de la 2ème circo) et Philippe Lemaire (délégué du canton de Cergy nord).

Dans "La Gazette du Val d'Oise" du mercredi 9 mars 2011, page 18.

Partager cet article

Repost0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 08:30

Véronique Pélissier sera la candidate de l'UMP aux élections cantonales de Saint-Ouen-l'Aumône.

Ce canton qui regroupe les Villes de Saint-Ouen-l'Aumône et Mery-sur-Oise sera le seul à être renouvellé dans notre agglomération de Cergy-Pontoise.

Vous pouvez la découvrir sur Vonews : cliquez ici  

Premier tour le dimanche 20 mars, second tour le dimanche 27 mars.


Elle compte sur vous !

 


 

La liste des candidats SAINT-OUEN-L’AUMONE :

Sortante : Andrée Salgues (PS) se représente
David Chevrier (FN)
Roland Delahaye (POI)
Isabelle Duchet (PCF-FG)
Véronique Pelissier (UMP)
Rose-Marie Saint-Germes Akac (EELV)

Partager cet article

Repost0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 17:55

15 ans parisien

Partager cet article

Repost0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 12:54

Il y a quinze ans presque jour pour jour, après avoir poussé vers la sortie Isabelle Massin, pourtant tout juste réélue, nous héritions d'un nouveau Maire : Dominique Lefevbre !

Même s'il y a des anniversaires que l'on n'aimerait pas ne pas souhaiter, nous nous proposons de faire un rapide bilan autour de 15 actes majeurs de sa mandature comme 15 bougies sur son gâteau.

 

En effet, il est responsable :

 

1ère bougie : de la suppression de la moitié des postes d'ATSEM en Maternelle (Assistantes Maternelles) qui accompagnent les institutrices.

 

2ème bougie : d'une politique de stationnement qui a rendu impossible la vie des riverains souhaitant se garer dans de nombreux quartiers de la ville.

 

3ème bougie : de l'abandon du réseau câblé de l'Agglomération, obligeant les particuliers à installer des antennes râteaux. D'une ville nouvelle nous sommes passés à une ville archaïque !

 

4ème bougie : de la fermeture de 2 groupes scolaires (Lanterne et Croix-Petit) pour en construire ou en agrandir d'autres aujourd'hui !

 

5ème bougie : de l'oubli de sa promesse de ne pas construire d'immeuble de plus de 6 étages à Cergy-le-Haut.

 

6ème bougie : d'avoir augmenté d'un coup les impôts de 10 % à peine après avoir été réélu.

 

7ème bougie : de ne pas avoir été capable de construire la médiathèque de Cergy-le-Haut, après avoir favorisé un architecte à l'époque son ami.

 

8ème bougie : des émeutes de « 100 Contest » en 2008 provoquées par son angélisme et un manque d'organisation, et qui ont fait ensuite exploser les coûts de cet événement.

 

9ème bougie : du départ de la Mairie principale du cœur de Saint-Christophe, pour se retrouver en bordure de la Ville.

 

10ème bougie : de la suppression des Colis de Noël pour les personnes âgées de la Ville.

 

11ème bougie : de la fermeture des Cinémas de Cergy-Préfecture, et cela malgré ses promesses.

 

12ème bougie : d'une communication coûteuse et inutile, comme le changement de nom des quartiers qu'aucun habitant n'a voulu et que personne n'a assimilé.

 

13ème bougie : de n'avoir pas voulu traiter le dossier de l'entretien du Bois de Cergy, obligeant finalement l'abattage de 2000 arbres.

 

14ème bougie : de l'insécurité à Cergy après avoir refusé pendant des années la vidéosurveillance.

 

15ème bougie : d'un manque de volonté pour régler les problèmes d'éclairage public, plongeant tour à tour des quartiers de notre ville dans le noir...

 

Et ce ne seront pas ces bougies qui rallumeront l'espoir des Cergyssois !

Cergy a mal évolué en 15 ans, avec des transports publics (RER A) et routiers (A 15) qui n'arrivent plus à suivre ; un manque de vie dans les quartiers et de commerces de proximité ; des espaces verts grignotés inexorablement par des immeubles toujours plus hauts et serrés !

Pourquoi rester et venir dans une ville à une heure de Paris (quand tout va bien !) quand vous ne pouvez plus offrir à votre famille les avantages que vous y trouviez autrefois en comparaison des villes de la petite couronne ?

 

Nous donnons donc rendez-vous aux Cergyssois pour rajouter les dernières bougies et en 2014 les souffler toutes pour passer à autre chose ! Pour que Cergy retrouve son équilibre et sa qualité de vie.

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 15:53

Le Député Axel Poniatowski vous reçoit en permanence très régulièrement.

 

Il sera à Cergy le jeudi 10 mars 2011

Maison de Quartier des Touleuses

de 9h00 à 12h00

 

Sur rdv uniquement au 01.34.69.17.12

Partager cet article

Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 10:04

L’une des plus belles réussites de la politique de responsabilisation de l’acquisition de la Nationalité Française vient de la formalisation des cérémonies de remise des décrets de naturalisation. Celles-ci ont été reconnues à partir du 13 août 2004 grâce à la loi sur les Collectivités Locales votée sous l'impulsion de Jean-Pierre Raffarin alors Premier Ministre.

 

Depuis, ces évènements se sont développés dans la plupart des villes de France. Nous sommes donc heureux que la municipalité cergyssoise y participe.

Nous regrettons seulement que le Maire de Cergy utilise cet évènement républicain à des fins politiciennes.

 

Nous ne revendiquons pas une quelconque légitimité sur ce sujet, mais nous souhaitons que le Maire PS aille au-delà de ses ambitions électoralistes.

Nous souhaitons qu’au-delà du message de bienvenue, du discours d’actualité servant à critiquer le Gouvernement et le Président de la République, de l'« énième prise de photo du Maire » et de la remise d’un cadeau, un vrai message passe sur une intégration réussie avec le rappel des droits mais aussi des devoirs et des valeurs de la République.

 

Car devenir Français ne se résume pas à avoir le droit de vote pour les Législatives de 2012, même si voter et participer à la vie démocratique est essentielle.

Les lois de notre République démocratique et ouverte doivent être comprises pour réussir son parcours de nouveau Français.

Au cours de cette cérémonie nous voudrions que soit rappelé, par exemple, l'importance d'apprendre la Langue Française pour trouver notamment un travail ; qu'il soit aussi rappeler les valeurs de notre République qui l'a rende si unique et universelle : la Laïcité, l'Egalité entre les hommes et les femmes, l'obligation de scolarisation qui ne peut aller sans la gratuité que la République offre à tous ces enfants...

 

Notre parti souhaite plus une action volontariste qu’une action populiste. Une belle réussite est le témoignage d’une vraie intégration dans la durée. Il y a de vrais succès, de beaux espoirs dans la population diverse de Cergy !

 

Les nouveaux Français ne sont pas seulement des nouveaux électeurs mais des personnes souhaitant s'intégrer pleinement dans notre « communauté nationale », ce sont des gens qui ont l'« Ambition » d'être Français.

 

 

Sébastien Tison

Membre du Comité de Circonscription

Partager cet article

Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 16:19

Le rendez-vous raté de Poniatowski à la prison

Axel Poniatowski a dû faire face à un double contretemps hier matin. Dans le cadre du suivi du programme de lutte contre le choc carcéral, le député-maire (UMP) de L'Isle-Adam avait invité la presse à l'accompagner lors de sa visite à la maison d'arrêt d'Osny. Au programme : présentation des mesures mises en place dans les cellules d'accueil des nouveaux arrivants. L'idée de l'association les Prisons du coeur, missionnée par le ministère de la Justice, étant « d'humaniser les prisons ».


Premier problème, la visite a tourné court : malgré les démarches préalables engagées par Axel Poniatowski, les journalistes ont été priés de rester à la porte de la prison. Les tentatives de négociation téléphoniques du député avec le cabinet du ministre de la Justice n'y ont rien fait. « Si la loi prévoit que les députés et sénateurs sont autorisés à visiter à tout moment les établissements pénitentiaires, ils ne peuvent être accompagnés lors de leur visite par d'autres personnes (élus locaux, avocats, journalistes...) qui n'ont pas la qualité de parlementaires », rappelle le ministère.

 

C'est donc seul que l'élu a passé la porte pour aller constater... que rien n'a été fait! « Strictement rien, s'étonne Axel Poniatowski. En janvier, le ministre Michel Mercier s'est pourtant engagé dans un courrier à ce que l'ensemble des mesures soient effectives avant la fin du mois. » Il avait même « le plaisir d'annoncer que l'échéance serait tenue ».

 

Pourtant, à l'intérieur, rien n'a changé. Pis, « le directeur de la prison n'avait reçu aucune consigne », souligne le député qui se demande si « ce n'est pas pour ça que les journalistes n'ont pas pu entrer ».

 

La visite n'a toutefois pas été vaine. « Je suis content de m'être rendu sur place pour constater qu'un dispositif qui devait être en place ne l'est pas, assure Axel Poniatowski. Le ministre dit que ce doit être fait et l'administration pénitentiaire ne suit pas, s'indigne-t-il. Je crois qu'elle a besoin d'être sacrément toilettée! »

 

Le plan de Pierre Botton, le président des Prisons du coeur, a donc fait mouche. La réaction du député était précisément le but recherché. « Ce dispositif doit être étendu à 18 sites, explique-t-il. On a visité Nanterre (Hauts-de-Seine), c'était très bien. Je savais qu'à Villepinte (Seine-Saint-Denis) tout est en ordre. Je savais aussi que dans le Val-d'Oise le dispositif n'est pas opérationnel. J'ai prévenu la veille qu'on irait à Osny et là, ça a bloqué. »

Il espère maintenant que les mesures vont effectivement être déployées dans les maisons d'arrêt du Val-d'Oise. « Elles sont validées par les politiques et par le contrôleur des lieux de privation de liberté, mais la pénitentiaire n'en veut pas, accuse-t-il. Cela veut dire qu'elle est plus forte au point de faire écrire des choses fausses à son ministre. C'est très malsain! »

 

Aurélie Foulon

© 2011 Le Parisien. Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 14:40

L'UMP-Cergy dénonce avec vigueur les propos mensongers tenus par le Président de la Région Ile-de-France et Président du STIF, Jean-Paul Huchon.
En effet, il a déclaré que les changements de conducteur sur une même ligne entre RATP et SNCF (autrement appelés interconnexions) n'existaient plus depuis 1 an !!
 

Choqués par ces propos en contradiction avec le quotidien des usagers du RER A nous lui adressons un courrier (ci-après) lui demandant de s'expliquer.
Car si l'interconnexion a été supprimée les usagers des branches Cergy et Poissy du RER A se passeraient bien de "la tradition" de s'arrêter 5 à 10 minutes à Nanterre-Préfecture...

 

Déclarations que l'on peut retrouver sur la rediffusion de l'émission "La voix est libre" de France 3 Île-de-France : www.paris-ile-de-france.france3.fr  - rubrique "toutes les vidéos d'info" => émissions d'info => La voix est libre IDF partie 1 du 05/02/2011 à 22:00

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Monsieur Jean-Paul Huchon

Président de la Région Île-de-France

Hôtel de Région

33, rue Barbet de Jouy

75007 Paris

 

Cergy, le 09 février 2011

 

 

 

Monsieur le Président,

 

Comme vous, nous nous réjouissons de la signature d'un accord entre l'Etat et la Région au sujet du « Grand Paris ». C'est dans ce cadre que vous avez été interviewé le samedi 5 février dernier sur France 3 Ile-de-France lors de l'émission « La voix est libre ».

 

Alors que le journaliste vous interroge de cette façon sur les problèmes d'interconnexion : « On s'est moqué souvent de la répartition par exemple sur le RER, jusque là c'est un conducteur SNCF, après c'est un RATP … ».

A notre grande surprise vous lui répondez avec aplomb : « C'est fini, c'est fini », et vous acquiescez aux propos du Président de la RATP présent sur le plateau « Depuis l'année dernière c'est terminé ».

 

Monsieur Huchon, nous sommes au regret de vous contredire et de vous indiquer que l'interconnexion en Gare de Nanterre-Préfecture sur la Ligne A du RER pour les branches CERGY et POISSY, existe toujours !

 

Vous semblez méconnaître ce dossier et pourtant :

 

  • En tant que Président du Syndicat des Transports d'Ile-de-France (STIF), organisme chargé d'organiser les transports dans notre Région, vous ne pouvez ignorer la situation ubuesque de cette interconnexion dont on nous promet la suppression depuis des années.

 

  • Récemment réélu Président de la Région, vous avez, à n'en pas douter, mené une campagne de terrain et donc pas pu passer à côté des milliers d'usagers du RER A des branches Cergy et Poissy qui perdent tous les matins et tous les soirs entre 5 et 10 minutes à attendre le changement de conducteur à Nanterre-Préfecture.

 

  • Élu de Conflans-Saint-Honorine, vous devriez vous sentir concerné par ce problème, votre commune étant desservie par la station « Conflans-fin-d'Oise » située sur la branche Cergy du RER A.

 

En conséquence, quand on entend : « C'est fini, c'est fini » « depuis l'année dernière c'est terminé », ces propos énoncés avec assurance sont au minimum un déni, mais ressemblent plus à un mensonge permettant d'éviter un sujet qui fâche...

 

Ainsi si l'interconnexion n'est toujours pas supprimée à Nanterre-Préfecture, cela démontre que le STIF et la Région que vous présidez sont incapables de mettre la RATP et la SNCF autour d'une table pour trouver la solution qui doit permettre cette suppression.

 

Malgré tout, si vous souhaitez maintenir vos propos en contradiction avec le quotidien des usagers du RER A, pourriez-vous nous indiquer qu'elle est aujourd’hui l'opérateur unique de cette ligne et pourquoi les RER s'arrêtent toujours 5 ou 10 minutes en gare de Nanterre-Préfecture ?

 

Assuré de tout l'intérêt que vous porterez à la présente, nous vous prions, Monsieur le Président, d'accepter nos sincères salutations.

 

 

Alexandre Pueyo                                                       Elodie L

Responsable de l'UMP Cergy                                 Déléguée de la 10ème Circonscription

Délégué de la 2ème Circonscription

 

Tous les deux usagers quotidiens du RER A

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 22:07

Dans un communiqué du 17 janvier dernier nous nous interrogions sur les vœux de quartiers supprimés et remplacés par un porte-à-porte du Maire, que nous considérions comme un « acte de campagne éminemment politique où un candidat se présente aux électeurs ».

Le Maire de Cergy a voulu nous faire croire qu’il allait se présenter à la porte des 25.000 foyers cergyssois avant le 31 janvier... conscient du problème il s'est donc donné un peu de temps...il invente donc les « vœux tardifs » en février.

Car loin de faire lui-même du porte-à-porte (trouvant ça sûrement dégradant) il a préféré envoyer ses élus et conseillers de quartier socialistes dans les immeubles de Saint-Christophe et Cergy le Haut pour distribuer une invitation aux vœux…de la Section PS de Cergy !

Nous avions compris qu'entre le candidat PS à la Députation et le Maire de Cergy la différence n'était malheureusement plus très nette ( Le journal municipal traite de sujets en cours de vote à l'Assemblée Nationale, le Maire écrit aux Ministres pour donner son avis sur les lois ou annonce sa candidature aux Législatives pendant la cérémonie des vœux municipaux ...)

Il est dommageable que les limites entre le Président de la Fédération PS du Val d'Oise et la Maire de Cergy soient elles largement dépassées avec cette invitation, surtout quand les militants socialistes se présentent aux portes comme « venant de la part de la Mairie »...

Il est d'ailleurs étrange qu'aucun quartier du sud de la Ville (Préfecture, Village, Touleuses...) n'est reçu l'invitation. Mais il est vrai que ces quartiers restent dans la 2ème circonscription du Député Axel Poniatowski…

 

Preuve est faite que pour le Maire socialiste chaque habitant de Cergy est d'abord et avant tout un électeur.

 

Alexandre Pueyo

Délégué de la 2ème Circonscription,

Responsable de Cergy

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 14:28

Annul-Voeux-Gazette.jpg

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche