Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 15:45

"Pour son 53ème débat inaugural, Les Mardis reçoivent Nathalie Kosciusko-Morizet - aka NKM.

 

Aujourd'hui député-maire de Longjumeau, elle a été porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle. Figure emblématique des gouvernements Fillon, NKM est sur le devant de la scène depuis qu'elle s'est déclarée candidate à la présidence de l'UMP, espérant élever le débat au-dessus du conflit de personnalités entre MM. Fillon et Copé.

 

Ainsi, en cette rentrée politico-médiatique bien mouvementée, entre une droite qui se déchire et une gauche qui déçoit, NKM mise sur sa fraîcheur pour s'imposer dans les débats.

 

Avec elle, nous parlerons donc du fond, d'abord : son parcours brillant des bancs de l'X à l'Assemblée nationale, ses convictions écologiques, ses ambitions pour le futur. Mais aussi sa position tranchée vis à vis du FN, le bilan de la campagne présidentielle, et son analyse des premiers mois de François Hollande à l'Elysée. Et puis nous parlerons bien sûr de la forme. Comment la plus connectée et la plus branchée des députés se différencie-t-elle des autres ténors de l'opposition dans sa communication et sur notamment Twitter - à l'heure où les critiques à l'égard de la presse sont récurrentes."

 

Mardi 18 septembre 2012 à 20h00.

Entrée libre et gratuite.

Grand Amphithéâtre de l'ESSEC

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 09:00

  Lire l'article de Cergyvie en cliquant ICI

 

Le Parisien mardi 11 septembre 2012 :

Cergy-Pontoise - Neuville-sur-Oise

Les réserves des musées parisiens attendront

Le Centre national de conservation, de restauration et de recherches patrimoniales de Neuville-sur-Oise ouvrira-t-il ses portes un jour? En 2009, dans l'enthousiasme général, ce site du Val-d'Oise avait remporté l'appel d'offres visant à accueillir les 250000 oeuvres d'art issues des réserves de sept grands musées parisiens, dont le prestigieux Louvre, mais également à créer d'ici à 2013 un véritable pôle de recherche en partenariat avec l'université de Cergy-Pontoise. Ce projet ambitieux a aujourd'hui du plomb dans l'aile.

C'est une interview d'Aurélie Filippetti, dans le journal « le Monde » qui a mis le feu aux poudres. Evoquant les projets qui seront impactés par les réductions budgétaires, la ministre de la Culture cite notamment le centre des réserves de Cergy et affirme que « l'idée d'un grand centre n'était pas financée et ne pourra pas l'être aujourd'hui ».

Le Louvre, une priorité  

La réduction de la voilure s'annonce importante, comme le confirme le ministère. « Il faut mettre en place une solution urgente pour le musée du Louvre, dont les réserves actuelles sont en zone inondable, mais elle n'est pas permise par l'ampleur du projet de Cergy qui n'a, du reste, pas de financement. La priorité, c'est de protéger les réserves du Louvre et de le faire à Cergy », explique un porte-parole, qui souligne que les besoins des autres musées ne sont « pas encore bien définis ».

Le projet se limitera-t-il finalement à un simple lieu de stockage des trésors du Louvre à Neuville-sur-Oise? Cette annonce laisse perplexes les élus locaux qui avaient défendu cette installation avec ferveur. « Le projet n'est pas abandonné, veut croire Dominique Lefebvre, député-maire (PS) de Cergy et président de l'agglomération, mais il va falloir le repenser avec un volet sur l'éducation et sur la diffusion de la culture, le faire évoluer, peut-être le rephaser. S'il doit se faire sur dix ans pour des impératifs budgétaires, il se fera sur dix ans. » L'élu reste confiant et assure avoir lui-même évoqué le dossier avec Aurélie Filippetti. Pour lui, le retard est à attribuer avant tout aux manques d'arbitrages financiers de l'ancien gouvernement.

Axel Poniatowski, député (UMP), qui avait lui aussi milité pour cette implantation, se dit inquiet. « Le projet avait un réel intérêt dans sa globalité. Si ça ne devient qu'un centre de stockage, l'essentiel est perdu, notamment sur la défense de la culture, pour le département bien sûr, mais aussi en tant que tel », déplore l'élu. « Tout le financement était en cours d'instruction. Les élections ont repoussé un peu les décisions. Mais si cela veut dire que c'est la fin du projet sur le plan de l'éducation et de la recherche, c'est plus que dommageable, c'est même condamnable! » tempête-t-il.

(A.C.)

© 2012 Le Parisien. Tous droits réservés

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 20:20

Aux adhérents UMP :

A l’approche du Congrès de notre mouvement, il ne vous reste plus que quelques jours pour parrainer un candidat !


En effet, chaque candidat doit présenter, lors du dépôt de sa candidature au plus tard le 18 septembre prochain, au moins 7.924 parrainages. Il faudrait donc poster votre parrainage avant vendredi prochain, le 14 septembre, pour être sûr qu’il puisse être pris en compte.


Si vous êtes bien à jour de cotisation au 30 juin 2012, vous devez remplir le formulaire téléchargeable à l’adresse suivante : https://www.u-m-p.org/sites/default/files/fichiers_joints/pages/2012-07-13_-_ump_-_congres_-_parrainage.pdf.

 
 A ce formulaire, vous devrez joindre la copie d’une pièce d’identité (le recto comportant vos nom, photo et signature étant suffisant). Le tout sera à envoyer aux candidats qui se sont déjà déclarés.

Voici la liste des candidats : http://www.u-m-p.org/sites/default/files/fichiers_joints/pages/2012-09-05_-_ump_-_congres_-_adresses_parrainage.pdf

 

De plus la permanence fédérale de l’UMP Val d’Oise située à Ermont (1, rue Saint-Flaive prolongée à côté de la Poste) sera ouverte de 9h00 à 13h00 et de 15h00 à 19h00 le samedi 15 septembre pour que vous puissiez y réaliser directement votre opération de parrainage et les photocopies nécessaires.

 

Enfin sachez que le vote se déroulera les dimanches 18 et 25 novembre prochain. Le bureau de vote de la 2ème circonscription sera à l’Isle-Adam, celui de la 10ème circoncription à Puiseux-Pontoise. Ils seront ouverts de 9h00 à 18h00 sans interruption.

 

 

-- 

Alexandre Pueyo

 Responsable UMP de Cergy

Délégué de la 2ème circonscription du Val d'Oise

&

Elodie L

Déléguée de la 10ème circonscription du Val d'Oise

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 10:59

La nouvelle loi sur le logement social présentée hier en conseil des ministres est un signe supplémentaire du dogmatisme et de la méconnaissance totale de la réalité à laquelle sont confrontés les maires, de la part du Gouvernement de M. Hollande et de la part de Mme Duflot en particulier.

 

Cette loi est d’abord précipitée. Un principe devrait prévaloir : on ne change pas les règles du jeu en cours de route. Or la loi de 2001 sur le logement social, donne jusqu’à 2020 aux communes pour atteindre les 20% de logements sociaux. Sauf quelques très rares exceptions, les communes respectent leurs engagements triennaux pour atteindre progressivement ces 20% en 2020. La construction de logements ne se fait pas par un coup de baguette magique et ce n’est pas en donnant des coups de menton en exigeant maintenant 25% que le problème sera réglé. Le nombre insuffisant de logement relève plus de difficultés techniques que d’un manque de motivation dans une très grande majorité de cas.

 

C’est la raison pour laquelle cette loi est également incohérente. Il est évident que les marges de manœuvre des petites communes et celles de grandes agglomérations n’ont rien à voir. Exiger le même taux de logements sociaux, de manière uniforme, quelle que soit la taille de la commune, quelle que soit sa situation géographique, quelle que soit sa topographie est la marque d’un manque de réalisme patent et d’une gestion idéologique d’un problème qui appelle à l’inverse des réponses circonstanciées, précises et adaptées.

 

Axel PONIATOWSKI

 

Président du Comité départemental de l’UMP 95

Député du Val d’Oise – Maire de L’Isle-Adam

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 19:36

Chers amis Cergyssois,

 

Après un début d'année électoralement chargé et à l'approche du Congrès de notre mouvement en novembre prochain, nous vous proposons de venir à notre rencontre sur le stand de l'UMP-CERGY (stand 112 indiqué par des ballons bleus clairs) le samedi 8 septembre 2012 de 10h00 à 18h00 lors de la Journée des Associations de Cergy, dans le Parc de la Préfecture.

Une occasion de discuter, de nous interpeller et peut-être de vous voir nous rejoindre !

 

 

A bientôt,

 

 

-- 

Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy

Délégué de la 2ème circonscription du Val d'Oise

&

Elodie L

Déléguée de la 10ème circonscription du Val d'Oise

 

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 15:29

La précédente majorité socialiste communiquait beaucoup mais pas sur le principal : 62 % d'augmentation de la dette en seulement 3 ans !

Voilà le vrai bilan qu'a découvert in fine après audit et bilan la majorité UVO-UMP actuelle!

« Pour la première fois depuis 6 ans, le budget dégage une épargne de 100 millions € qui permet de stabiliser la dette après son augmentation catastrophique...Le Conseil Général fait du désendettement une de ses priorités budgétaires...En 1 an, les finances départementales ont été maitrisées pour mieux préparer l'avenir » nous informe le Président Arnaud Bazin dans sa présentation budgétaire cette semaine.

Le vice-président en charge des finances,Gérard Seimbille, de préciser « Budget volontariste car (il) dégage de grandes priorités : les dépenses dites de solidarité sont renforcées et l'accès à l'emploi est dynamisé. »

Nous soutennons cette politique de gestion adaptée, réaliste et pragmatique en cette période de crise.

Que les leçons locales de bonne gestion servent d'exemple au niveau national, tel est notre souhait !


 Pour rappel le Conseil Général c'est 1,17 milliard d'€ dont :

468 millions pour la solidarité et l'action sociale

214 millions pour les personnes âgées et handicapées

138 millions pour le RSA

84 millions pour les transports et les routes départementales

50 millions pour l'aide aux communes

69 millions pour les pompiers

22 millions pour le sport et les loisirs

21 millions pour les assistantes familiales

7 millions pour l'insertion professionnelle

Toutes les précisions sur www.valdoise.fr

Partager cet article

Repost0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 16:20

Après près d'un an de campagne et deux batailles électorales, présidentielles et législatives, difficiles, le temps du repos bien mérité a sonné.

 

Mais avant de partir en vacances, le dernier comité départemental du 4 juillet a été l'occasion d'analyser les résultats, d'en comprendre les raisons, les points que l'UMP doit améliorer et les perspectives pour les prochaines échéances électorales, notamment municipales.

 

Si chaque circonscription a sa spécificité, il ressort que toutes ont connu une poussée très forte du Front National, de l’ordre de 10 points, le score de ce dernier dans le département posant question, ainsi qu'une forte poussée à gauche, en raison de la proximité de l'élection présidentielle.

 

De nombreux membres du comité départemental se sont interrogés sur l'attitude que nous devions avoir vis à vis du Front National,.

 

Par ailleurs, ces campagnes ont montré la très forte capacité de mobilisation des militants PS et Front de Gauche. Ces derniers mois nous ont apporté la preuve de la nécessité impérieuse pour notre mouvement de ne pas relâcher l'effort en termes d'adhésion et de développer davantage nos actions militantes.

 

Enfin, la rentrée et l'automne seront marqués par le Congrès de l'UMP et l'élection de son nouveau Président. Vous trouverez ci-dessous les modalités d'organisation votées par le bureau politique le 4 juillet.

 

Un travail d'opposition constructif mais sans concession doit donc être mis en place face à la politique de François Hollande et Jean-Marc Ayrault, les défis de notre pays sont immenses et les regards sont braqués sur la capacité de l'UMP à se renouveller et apporter une alternative crédible.

 

La rentrée s'annonce dores et déjà chargée. Je vous souhaite donc à toutes et à tous d'excellentes vacances d'été reposantes et vivifiantes et je me réjouis de vous retrouver en septembre pour reprendre le combat.

 

Axel PONIATOWSKI

Député

Président du Comité départemental de l'UMP 95

 

 

 

Mode d’emploi de l’élection du prochain Président et du Congrès

 

Les statuts de l'UMP prévoient l'organisation d'un congrès où les militants doivent élire leur président pour trois ans, ou plus exactement un triumvirat (président/vice-président délégué/secrétaire général). Chaque "ticket" devra donc faire figurer trois noms sur le même bulletin de vote.

 

QUAND ET COMMENT AURA LIEU LE VOTE ?

- Deux tours prévus: dimanche 18 novembre pour le premier, dimanche 25 novembre pour le second, sauf si bien sûr un vainqueur se dégage dès le premier tour.

- Election par vote papier organisée dans chaque fédération, voie préférée au vote électronique, plus onéreux.


QUI VOTERA ?

-        L'ensemble des militants à jour de cotisation au moment du vote. Ceux qui n'avaient jamais adhéré à l'UMP jusqu'à présent (ou l'avaient fait avant 2011) avaient jusqu'au 30 juin pour le faire s'ils voulaient participer au vote.

-        Les militants adhérents au moins une année lors des 3 dernières années pourront voter à condition de renouveler leur adhésion. Ce renouvellement d’adhésion pourra se faire le jour même du vote.

 

QUI POURRA ETRE CANDIDAT ?

 Chaque candidat devra présenter un certain nombre de parrainages de militants (3% des adhérents à jour de cotisation au 30 juin, soit 8.000 parrainages environ, répartis sur au moins 10 fédérations). Le chiffre précis sera arrêté le 18 juillet au plus tard par la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de l'UMP, présidée par le doyen Patrice Gélard, sénateur UMP de Seine-Maritime, une fois connu le nombre exact des adhérents à jour de cotisation.

- Date limite de dépôt des candidatures fixée au mardi 18 septembre.

- Campagne officielle auprès des militants du 5 octobre au 17 novembre. Un "guide de l'élection" sera élaboré par la Cocoe.

 

MOUVEMENTS

- Le congrès sera aussi l'occasion d'entériner la création des "mouvements", une disposition prévue dans les statuts fondateurs de 2002 mais jamais appliquée jusqu'à présent.

- Les "sensibilités" qui le souhaitent pourront déposer une motion et la soumettre au vote des militants. Il ne sera pas nécessaire d'être candidat pour déposer une motion et vice versa. Les militants pourront choisir, anonymement, de soutenir telle ou telle motion ou d'adhérer simplement à l'UMP.

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 09:06

Nous élirons les dimanches 18 et 25 novembre le nouveau président de notre parti.

 

Sur proposition de la Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de l'UMP, le bureau politique, réuni mercredi matin, a décidé que le premier tour aurait lieu le 18 novembre et le second - si nécessaire - une semaine plus tard.

Pourront voter à ce congrès les militants à jour de cotisations au moment du vote. L'élection sera organisée au niveau départemental, par vote papier. Plusieurs bureaux de vote seront ouverts dans le Val d 'Oise.

La campagne officielle auprès des militants devrait débuter le 5 octobre et s'achèver le 17 novembre à minuit.

Pour pouvoir se présenter, chacun des candidats devra avoir recueilli des parrainages de militants.

Nous voterons dans les faits pour un triumvirat : le Président, le Vice-Président délégué et le Secrétaire général, tous trois sur le même bulletin de vote.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 14:12

Chers amis,

 

Après deux défaites électorales notre mouvement est en pleine reconstruction.


En octobre prochain nous aurons à élire le nouveau Président de l'UMP, qui mènera notamment l'UMP vers les élections locales de 2014.


Aujourd'hui si vous n'êtes pas encore adhérents, pour pouvoir participer à ce grand débat, vous devez adhérer avant demain (30 juin 2012).


Vous pouvez le faire en 1 minute en passant par le site internet de l'UMP :

http://www.u-m-p.org/adherer

 

Partager cet article

Repost0
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 12:07

Voici la liste des 38 ministres :

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères
Bernard Cazeneuve, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Affaires européennes
Pascal Canfin, ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé du Développement
Yamina Benguigui, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie
Hélène Conway, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée des Français de l'étranger
Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale
George Pau-Langevin, ministre déléguée auprès du ministre de l'Éducation nationale, chargée de la Réussite éducative
Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice
Pierre Moscovici, ministre de l'Économie et des Finances
Jérôme Cahuzac, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargé du Budget
Benoît Hamon, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargé de l'Économie sociale et solidaire et de la Consommation
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé
Michèle Delaunay, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie
Dominique Bertinotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée de la Famille
Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion
Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement
François Lamy, ministre délégué auprès de la ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, chargé de la Ville
Manuel Valls, ministre de l'Intérieur
Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur
Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif
Fleur Pellerin, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Innovation et de l'Économie numérique
Delphine Batho, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie
Frédéric Cuvillier, ministre délégué auprès de la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche
Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Thierry Repentin, ministre délégué auprès du ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, chargé de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage
Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
Kader Arif, ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants
Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication
Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt
Guillaume Garot, ministre délégué auprès du ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la forêt, chargé de l'Agroalimentaire
Marylise Lebranchu, ministre de la réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique
Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée auprès de la ministre de la réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, chargée de la Décentralisation
Victorin Lurel, ministre des Outre-Mer
Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme
Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche