Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 22:23

Chères amies cergyssoises, Chers amis cergyssois,

 

Nous vous souhaitons

 de très bonnes fêtes de Noël

une bonne année 2013

 pour vous et tous ceux qui vous sont chers.

 

 

 

Alexandre Pueyo

Délégué UMP de la 2ème circonscription

Responsable de Cergy

&

Elodie L

Déléguée UMP de la 10ème circonscription

 

Partager cet article

Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 11:39

photo de la semaine

La Gazette du Val d'Oise - mercredi 19 décembre 2013

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 14:16

Ce week-end aura finalement été un très bon week-end pour l'UMP !

D'abord parce que nous avons gagné les 3 législatives partielles dans les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et l'Hérault. Deux de nos candidats ont même passé les 60%.
C'est particulièrement rassurant car nos électeurs ne sont allés nul part... ni à l'UDI, ni au FN. Bien au contraire ils se sont mobilisés pour nos candidats.
Nos électeurs sont donc raisonnables, si la situation de la France les inquiètent, ils le montrent dans les urnes, c'est le plus efficace.

L'UMP a elle trouvé une solution à la sortie de crise. Un accord a été validé entre les deux candidats qui s'étaient affrontés le mois dernier. Vous trouverez en ci-après le communiqué de presse.

 

Communiqué de presse accord Fillon Copé
 

 

Les adhérents de l'UMP revoteront donc en septembre 2013 selon des statuts qui seront modifiés par le Conseil National en janvier ou février prochain.

D'ici là nous allons pouvoir travailler et aller à la rencontre des Français!


Alexandre Pueyo
Délégué UMP de la 2ème circonscription du Val d'Oise
Responsable de Cergy

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 22:44

Valérie Pécresse dénonce la nouvelle augmentation des tarifs de + 2,9% en moyenne au 1erjanvier 2013, votée aujourd’hui par la majorité de gauche au conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF).

 

Pour Valérie Pécresse, présidente du groupe Mouvement Populaire au conseil régional d’Ile-de-France et administratrice du STIF, cette cinquième hausse depuis juillet 2010 est injustifiable, d’autant que les usagers les plus durement impactés sont ceux de la zone 1-4 qui vivent au quotidien la galère du RER.

 

En l’espace de deux ans et demi et alors que la qualité de service ne cesse de se dégrader dans les transports en commun franciliens, les usagers des zones 1-2 auront vu augmenter leur Pass Navigo mensuel de 8,50 € (+ 15%), ceux des zones 1-3 de 9,70 € (+ 13%) et ceux des zones 1-4 de 10,60 € (+ 12%).

 

D'ici à 2020, Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France et du STIF, prévoit même une hausse de 25% des tarifs, ce qui portera le tarif du Pass Navigo mensuel à 80 euros pour les zones 1-2.

 

Pour les élus du groupe Mouvement Populaire, cette nouvelle augmentation est d’autant plus inacceptable que Jean-Paul Huchon et ses alliés du groupe EELV détournent depuis 2012 une partie des recettes fiscales régionales qui leur ont été confiées dans le cadre du Grand Paris afin de moderniser les transports.

 

En 2013, ce ne sont pas moins de 51 millions d’euros qui ne seront pas affectés à la modernisation des RER. En 2012, ce sont 33 millions d’euros qui n’avaient pas été utilisés à rénover les transports franciliens.

 

A ce déplorable constat, il faut ajouter que depuis 2008, le STIF a inscrit à son budget près de 400 millions d'euros d'investissements qu'il n'a finalement pas dépensés.

 

Pour Valérie Pécresse et les élus du groupe Mouvement Populaire, le Parti Socialiste et Europe-Ecologie-Les-Verts ont définitivement trahi le pacte de confiance passé avec les Franciliens.

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 13:47

Depuis plusieurs semaines la Ministre du Logement, Cécile Duflot, parle de la possibilité de réquisitionner des logements ou des espaces de bureaux inoccupés pour y abriter le temps de l’hiver des SDF. Cette proposition fait débat en France depuis de très nombreuses années, la question de l’immobilier vide (notamment en Ile-de-France) étant régulièrement levée par des associations.

Problème de légalité, de coût, des périodes de réquisition, de la présence de bénévoles pour accueillir les SDF… les difficultés sont nombreuses face à une réalité insupportable pour un pays comme la France : la mort de froid de plusieurs dizaines de SDF chaque hiver.

On peut être pour ou contre ou réservé, mais on peut reconnaître que Cécile Duflot lance et alimente le débat, surtout depuis qu’elle a pointé du doigt l’Eglise parisienne.

 

Et bien Dominique Lefebvre, député du Val d’Oise, Maire de Cergy (encore pour quelques jours...) et Président de l’Agglomération de Cergy-Pontoise n’a tout simplement pas d’avis sur la question des réquisitions !


Pour preuve la réponse pour le moins surprenante qu’il fait à un journaliste de « StreetPress » à la question : « Que faut-il réquisitionner pour les SDF ? »

 

Sa réponse ? =>« Bah écoutez, là… là vous me posez une colle. »

 

Voir l’article sur le site en cliquant ICI

 

Qui n’a pas entendu parler de ce débat ? Surtout à l’Assemblée Nationale qui vient de voter une nouvelle loi sur le logement ! Mais Dominique Lefebvre ne sait pas quoi répondre.

 

Pourtant pendant la campagne électorale des législatives le thème du logement était pour lui « une priorité », un « axe majeur de sa politique », une « source de son engagement » selon ses propres mots.

Sa politique municipale a été centrée pendant plus de 15 ans sur la construction de logements à Cergy et dans l’agglomération.

Alors pourquoi a-t-il autant construit ? Et surtout pour qui ? Pour régler quels types de problème ? Questions que l'on est en droit de se poser au vu de sa non-réponse.

 

On attend d'un élu, qu'il ait une réflexion sur les sujets de sociétés, qu’il soit pour ou contre mais qu’il s’exprime ! Pas qu’il botte en touche !

 

Habitants de Cergy et de la 10ème circonscription du Val d’Oise, vous venez de découvrir comment Dominique Lefebvre suit ses dossiers et la valeur des engagements de sa campagne.

 

Que ceux qui ont le sentiment d’avoir un député qui ne sert à rien cliquent sur "J'aime" !

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 16:42

Chère amie, cher ami,

 

Depuis le 18 novembre, notre famille politique vit des heures difficiles. Ce qui devait être un moment de maturité politique et démocratique a tourné en fiasco innommable, théâtre de tout ce que l’on ne veut pas voir et profondément déstabilisant pour l’immense majorité d’entre nous qui s’est engagée en politique par idéal, par conviction et par volonté d’action contre une gauche mortifère.

 

Il n’y a pas de mots assez forts pour dénoncer cette situation surréaliste, résultat d’attitudes irresponsables voire criminelles pour notre parti, au service de seules ambitions personnelles.

 

Je fais partie de ceux qui n’ont pas souhaité s’exprimer durant ce déplorable feuilleton afin de ne pas mettre d’huile sur le feu et ajouter du bruit au bruit.

 

Je souhaite néanmoins aujourd’hui m’adresser à vous en tant que Président de l’UMP 95 afin de vous livrer un message positif et d’encouragement. L’UMP va sortir de cette crise. Certes, il y a eu une élection, certains l’estiment légitime, d’autres la contestent mais si l’on prend le temps et si nous avons l’honnêteté de part et d’autre de dépassionner le débat, on constate que cette crise et la scission parlementaire qui va avec est totalement factice et superficielle car seulement liée à l’ambition et au style de deux hommes, en aucun cas à une fracture idéologique.

 

La scission du groupe parlementaire à l’Assemblée nationale est à cet égard plus que regrettable car bien loin de rassembler, elle conforte la division. Il faut dire clairement les choses, ce sont maintenant l’ensemble des députés UMP, quel que soit le groupe qu’ils aient été contraints de choisir qui se retrouvent dans une position impossible, nombreux sont ceux d’ailleurs, membre d’un groupe ou de l’autre, qui témoignent de leur malaise. Pour une raison simple, c’est que nous avons les mêmes valeurs et avons un même but : combattre la politique de François Hollande et de sa majorité de gauche. Cette situation n’est donc pas durable.

 

A ce stade, seuls Jean-François COPE et François FILLON détiennent les clés pour sortir de cette situation.

 

Les solutions ne sont pas nombreuses, elles sont au nombre de deux selon moi. La première est l’organisation d’un nouveau vote dans un délai raisonnable, c’est à dire en se donnant suffisamment de temps pour refonder totalement nos statuts de manière impartiale afin de ne pas revivre une deuxième crise de cette nature, et en même temps en ayant en tête les élections municipales qui ne doivent en aucun cas être impactées.

 

La deuxième, qui a pour mérite d’être plus rapide, est de trouver un compromis qui pourrait consister à répartir le parti et le groupe parlementaire entre les deux protagonistes : Jean-François COPE, Président de l’UMP, François FILLON, Président du groupe parlementaire UMP réunifié.

 

Je ne prétends pas que ces pistes de sortie soient les bonnes. Je pense juste qu’aujourd’hui il est temps de passer à autre chose.

 

Ce que je tiens à vous dire aujourd’hui, c’est que l’UMP est un grand parti, une grande famille politique, qui dans ces moments difficiles, quoi qu’en disent les commentateurs, fait la preuve de sa solidité. Cette solidité, c’est vous, ce sont les militants qui malgré la colère, la honte ou l’abattement gardent cet engagement chevillé au corps, sans rien demander en retour. Pour tout cela vous devez être félicités et remerciés.

 

Quelles que soient les discussions ou les décisions prises à Paris, elles ne dépendent pas de nous. En revanche, ce qui dépend de nous, c’est le travail de terrain, inlassable et sincère au contact direct des gens. Elle est là notre place, il est là notre rôle.

 

Je souhaite que dans chacune de nos villes, dans chacun de nos cantons, dans chacune de nos circonscriptions, unis et rassemblés, nous reprenions le combat et préparions la bataille des élections municipales en 2014 mais également des cantonales et régionales en 2015 pour lesquelles l’UMP portera haut et fort ses valeurs à travers des candidats engagés, militants et de terrain.

 

Merci à toutes et à tous de votre engagement, l’UMP c’est vous !

 

Axel Poniatowski

Député du Val d'Oise

Président de l'UMP 95

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 08:11

Je veux revoter

 

L’UMP, c’est nous, plus de 300 000 militants qui la faisons vivre tous les jours et qui sommes la source de tout pouvoir en son sein.

 Aujourd’hui, nous souhaitons faire entendre la voix du terrain, de la sagesse et de la raison.

Ne nous divisons pas. Ne faisons pas ce cadeau à nos adversaires. Notre pays a besoin d’un parti d’opposition et de reconquête uni et fort.

Une guerre d’hommes à Paris ne doit pas porter un coup fatal à notre parti.

Notre mouvement, héritier de plusieurs traditions politiques républicaines rassemblées, n’est pas un parti de cadres.

Il nous appartient comme militants, et toute légitimité procède de notre volonté.

Aujourd’hui, le résultat de l’élection est trop incertain. Il est contesté, il est douteux.

Nous voulons revoter.

Signer la pétition

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 11:54

Peux-t-on encore croire au Grand Paris? Depuis six mois, tous les signaux envoyés par le Gouvernement entretiennent l'inquiétude sur un projet majeur pour notre région et son développement.


Cela commence par la nomination de Mme DUFLOT comme Ministre en charge de ce dossier alors qu'il s'agit d'une opposante notoire. Ensuite, c'est la non inscription du milliard d'euros au budget de l'Etat permettant à la Société du Grand Paris de lancer les premières opérations. Puis, ce sont les déclarations disparates laissant entendre qu'il faudra faire moins et pas tout de suite, alors même que la région Ile-deFrance vote son schéma d'aménagement pour les 20 prochaines années, entièrement basé sur le Grand Paris.


La solution du Gouvernement est venue comme d'habitude de la commande d'un énième rapport, à défaut d'avoir une nouvelle commission de réflexion. Seulement voilà, même ce rapport semble avoir du mal à voir le jour. Non seulement on ne sait pas quand il sortira mais plus grave encore, on nous laisse entendre qu'il ne sera pas rendu public.


Que nous cache-t-on? Ce sujet est suffisamment important pour notre territoire et engage des enjeux colossaux pour se permettre de jouer au chat et à la souris. Dans un contexte économique extrêmement tendu, il est au contraire fondamental d'être le plus transparent possible et que gouvernement, élus et acteurs locaux travaillent ensemble, en confiance.



Stéphanie VON EUW

Conseillère régionale d'Ile-de-France

Adjointe au Maire de PONTOISE

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 08:08

Axel Poniatowski a estimé aujourd'hui que Jean-François Copé avait été élu à la tête de l'UMP et devait ainsi diriger le parti pour les trois prochaines années même s'il est "fragilisé".

"Si l'on prend les statuts de l'UMP tels quels, Jean-François Copé est élu président de l'UMP, la prochaine élection aura lieu dans trois ans", a déclaré sur RFI le député du Val d'Oise qui avait soutenu le maire de Meaux lors de la campagne. "A l'évidence, il y a eu un problème sur les statuts. On ne va pas recommencer une élection à l'UMP avec des statuts et des modes d'élection qui ne fonctionnent pas. Donc il faut qu'on arrête, il faut que Jean-François Copé soit le président de l'UMP pendant trois ans", a-t-il développé.

D'autant, poursuit-il, que François Fillon "a aujourd'hui une tribune", allusion au groupe parlementaire Rassemblement-UMP (RUMP), créé mardi par l'ex-premier ministre et regroupant ses soutiens. "Il est arrivé à faire en sorte que Jean-François Copé, politiquement, ne se retrouve pas dans une bonne position pour les futures primaires". Copé serait, selon l'élu, un président de parti "forcément fragilisé: il y a deux groupes parlementaires, il y a un seul parti".

 

Lefigaro.fr

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 11:46

Coteaux : jeudi 22 novembre 2012 à 20h30

  • A la maison de quartier des Linandes, 2 bis place des Linandes beiges
  • Dès 20h30
Parmi les sujets évoqués, vous serez informés notamment des projets de réhabilitation et de nouveaux logements à la Justice mauve, des aménagements des espaces de parking des Linandes jusqu'aux Chênes, du réaménagement de l'avenue du Nord.
POSEZ VOS QUESTIONS à l'adresse : coteaux@ville-cergy.fr

 

 

Axe Majeur - Horloge : jeudi 29 novembre 2012 à 20h30

  • A l'Hôtel de Ville, place l'Hôtel de Ville (accès par la rue des Gémeaux)
  • Dès 20h30
Parmi les sujets évoqués, vous serez informés notamment des projets de rénovation en cours et à venir à la Bastide, aux constructions rue des Gémeaux, le réaménagement du plateau sportif du Chat Perché ou encore le réaménagement de l'ancien Hôtel de Ville.
Posez vos questions à l'adresse : amh@ville-cergy.fr


Hauts-de-Cergy : vendredi 30 novembre 2012 à 20h30

  • Salle du Nautilus, rue du Capitaine Nemo
  • Dès 20h30
Parmi les sujets évoqués, vous serez informés notamment sur l'avancée des travaux et les services prochainement disponibles dans l'équipement Visages du Monde, place du Nautilus.
Posez vos questions à l'adresse : hautsdecergy@ville-cergy.fr

Bords d'Oise : vendredi 7 décembre 2012 à 20h30

  • MJC Village, place de Verdun
  • Dès 20h30
Parmi les sujets évoqués, vous serez informés notamment des travaux de réseaux en cours rue du Repos et chemin Latéral ainsi que rue Nationale.
Posez vos questions à l'adresse : bordsdoise@ville-cergy.fr


Orée du bois : jeudi 13 décembre 2012 à 20h30

  • Maison de quartier des Touleuses, 3, place des Touleuses
  • Dès 20h30
Parmi les sujets évoqués, vous serez informés notamment sur le devenir de la place des Touleuses, de l'avancée gymnase et de la charte de bon voisinage.
Posez vos questions à l'adresse : oreedubois@ville-cergy.fr

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche