Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 17:42

Candidat (UDI) à la mairie de Cergy, Thierry Sibieude propose « la construction d’un palais des congrès » 

Thierry Sibieude est également revenu sur sa candidature aux élections municipales de Cergy en 2014, sur l’antenne de VOtv. Le candidat UDI, soutenu par l’UMP, veut « créer les conditions pour que les entreprises reviennent à Cergy. » Et pour cela, il propose la création d’un « palais des congrès, véritable outil pour dynamiser l’activité économique. » Il songe à deux endroits pour l’installer : « Reconstruire sur le Hall Saint-Martin, mais il faudra dans ce cas travailler avec le maire de Pontoise, ou bâtir sur la parcelle Hirsch. » Enfin, le conseiller général veut réindustrialiser les zones d’activité environnantes. « Les industries n’ont pas été suffisamment attirées par facilités, regrette-t-il. Il est possible d’accueillir de l’activité industrielle en respectant le cadre de vie, la santé des gens et l’environnement. Ce n’est qu’une question de volonté politique.

Voir l'interview en vidéo en cliquant ici

Le vice-président du Conseil général du Val d’Oise sera présent jeudi lors de la présentation du troisième plan autisme par Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des Personnes handicapées, à Gonesse. Invité sur le plateau de VOtv, Thierry Sibieude qui est également le  fondateur de l’association « La Clé pour l’Autisme » attend beaucoup de ce plan : « Nous avons du retard en France sur cette question. » 


Lire la suite de l'article sur Vonews en cliquant ici


 

 

Partager cet article

Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:03

La droite affiche ses ambitions à moins d'un an des municipales : ravir à la gauche la majorité au sein de l'agglomération.

Les municipales de 2014 gonflent d’ambition la droite qui se verrait bien ravir à la gauche la majorité au sein de l’agglomération cergypontaine. «Nous avons de très bonnes chances à Vauréal, Jouy-le-Moutier, Cergy et Éragny, a confié Axel Poniatowski, le chef de file de l’Ump dans le département lors du lancement de campagne de Thibault Humbert, le candidat de l’Ump à Éragny-sur-Oise. Il nous manque un candidat à Courdimanche. Je pense que la majorité de l’agglo va changer en 2014». «Cette agglo est essentielle. Elle a toujours été un moteur mais elle est aujourd’hui en panne. Son développement économique est en panne alors que son habitat social ne cesse de se développer», a quant à lui dénoncé Arnaud Bazin, le président du Conseil général.


Publication : 24/04/2013

Partager cet article

Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 18:57

L’opposition a posé la question sans obtenir de réponse

 

Le consei municipal extraordinaire consacré au Grand centre a été l’occasion d’une passe d’armes entre majorité et opposition. Après une présentation des grandes lignes du projet de refonde de Cergy-préfecture par le cabinet Leclercq et les explications de texte de Jean-Paul Jeandon, le maire Ps de Cergy, et de Dominique Lefebvre, le patron de l’agglo cergypontaine, Thierry Sibieude (Pr), chef de file de l’opposition, a pris la parole pour préciser la position du Conseil général, dont il est vice-président, et de la minorité. « ce projet est le résultat de 17 ans d’inaction » a attaqué l’élu avant de réclamer davantage de « places de parking » et la création d’un « palais des congrès afin de placer l’activité économique au cœur de l’agglomération »

 

800 millions d’euros ?

 

Jugeant le projet « très ambitieux », Thierry Sibieude s’est ensuite interrogé sur le coût de la refonte du Grand centre. « J’aimerais avoir quelques élements chiffrés sur ce projet. On a parlé de 600 à 800 millions d’euros, qu’en est-il exactement ? Vous ne donnez aucun chiffre. Une chose est de dire ‘’nous trouverons les moyens ‘’, moi j’aimerais savoir quelles sont les pistes pour mettre en place l’équilibre financier de l’opération ».

La ripose est venue de Dominique Lefebvre. L’ex-maire de Cergy n’a pas mâché ses mots, très irrité par l’intrusion du Conseil général dans un dossier cergysso-cergypontain.

« Vous êtes hors sujet et dans la confusion. Vous ne maîtrisez pas vos dossiers. Il est totalement incohérent de vouloir créer un palais des congrès. Le Conseil général peut décider de ne pas financer ce projet mais il ne décidera pas à la place de Cergy-Pontoise » à lâché le socialiste sans jamais indiquer combien coûterait la requalification du Grand centre.

Quelques minutes auparavant, il avait confié que ce projet avait « un modèle économique » « Nous trouverons ce modèle économique. C’est l’ambition qui doit permettre de régler la question financière. » La refonte du Grand centre a été adoptée par la majorité et l’opposition.

 

 

 

Jérôme CAVARETTA.

La Gazette du Val d’Oise – 10/04/13

www.gazettevaldoise.fr

Partager cet article

Repost0
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 13:45

T Humbert Parisien 23-04-13

Partager cet article

Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 16:15

vonews

Le projet de rénovation du Grand centre de Cergy avance à grands pas. Le plan urbain de référence a été adopté au conseil communautaire. Ce document réalisé par les architectes de l’agence Leclerc donne les grandes lignes du futur quartier central de l’agglomération. Mais il n’a pas fait l’unanimité : les maires de Pontoise et Saint-Ouen-l'Aumône se sont abstenus de voter le plan urbain de référence…

 

Voir le reportage de VOtv en cliquant ICI

Partager cet article

Repost0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 07:03

Candidat UMP de la ville d'Eragny, Thibault Humbert dévoilera officiellement sa candidature le 18 avril. Plusieurs élus locaux devraient faire le déplacement, à l'image d'Arnaud Bazin, président du Conseil général du Val d'Oise ou d'Axel Poniatowski, patron de l'UMP 95.

Vonews.fr

Partager cet article

Repost0
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 20:51

logo

Le leader de l’opposition cergyssoise se lance dans la bataille des municipales. Quelques semaines après son meeting de lancement de campagne, il dégaine à nouveau! Il revient sur l’actualité de la ville au micro de Cergyvie. Un entretien à écouter en podcasts.

 

 « Convaincre et commencer à formuler un programme » Le candidat affiche ses ambitions : gérer la ville de Cergy et l’agglomération de Cergy-Pontoise… « Je n’ai pas de bilan à défendre, je suis le challenger! » Le conseiller général de Cergy-Nord se fixe comme priorités : les problèmes de transport du RER A et d’emploi....

 

Lire et écouter la suite de l'interview sur le site de Cergyvie en cliquant ICI

 

Partager cet article

Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 16:26

Cergy-Pontoise

A gauche comme à droite, on fustige ses déclarations


Les responsables val-d’oisiens du Parti de gauche avaient ouvert le feu dès l’annonce des aveux de Jérôme Cahuzac, dénonçant le ton « compatissant » de Dominique Lefebvre envers l’ancien ministre du Budget dont il est proche. Depuis, le député () de Cergy a continué à prendre sa défense. C’est même le seul à oser le faire publiquement. « Je suis en accord avec moi-même, je ne me cache pas : j’aurais honte de ne pas rester l’ami de Jérôme Cahuzac, même si je le juge sévèrement » explique-t-il (notre édition de jeudi).

D’autres élus n’ont pas manqué de réagir à ses déclarations. Le conseiller général (PR) Thierry Sibieude, candidat déclaré de la droite aux municipales à Cergy, lui a ainsi recommandé « une plus grande sobriété médiatique, pour éviter tout amalgame ». « Quand je regarde la liste de ceux que le député soutient invariablement depuis des mois - Dominique Strauss-Kahn, et maintenant Jérôme Cahuzac - il y a de quoi s’interroger sur ses amitiés », appuie-t-il.

« Un mélange des genres » selon les écologistes

Ce week-end, ce sont Rose-Marie Saint-Germes Akar, secrétaire départementale d’Europe Ecologie-les Verts et Marc Denis, son représentant sur Cergy-Pontoise, qui ont critiqué la « démarche d’analyse psychanalytique » de l’élu PS. « L’épisode Sigmund Lefebvre versus Dominique Freud, qui constitue à l’évidence un mélange des genres entre sphère privée et sphère publique, mérite de cesser pour laisser place aux sujets essentiels », écrivent-ils.

Ces propos, Dominique Lefebvre les jugent « indignes de la part de gens qui défendent des valeurs de gauche ». « Leur réaction n’est pas à la hauteur de la situation de crise que vit la République » ajoute le député. Il assure néanmoins ne pas être surpris par ces attaques et « donne rendez-vous à chacun à la fin de l’histoire ». C’est également par ses termes qu’il achève ses courriers de riposte adressés hier à plusieurs médias alors qu’il se sentait attaqué. « Si finalement Jérome Cahuzac va au bout de la démarche de vérité qu’il a engagée et qu’il doit poursuivre, s’il n’ajoute pas à la mort politique et à la mort sociale déjà acquises une mort morale qui serait, comme je lui ai dit, la con séquence de son refus de démissionner de son mandat parlementaire, si dans ce rendez-vous qu’il a avec sa conscience, il a le courage d’être enfin courageux avec lui-même, nous pourrons alors reparler de tout ça. Et, pour ma part, j’assumerai les caricatures et attaques dont je suis l’objet aujourd’hui en ayant juste le double sentiment d’avoir sauvé une vie et d’avoir défendu la République. »

 

Le Parisien Val d'Oise du 09/04/2013

leparisien.fr

Partager cet article

Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 10:48
Rédigé le 10/04/2013
Le Comité départemental de l’UMP 95 s’est réuni mardi 9 avril à Herblay pour arrêter son soutien à plusieurs candidats dans les communes de moins de 30000 habitants. Quelques surprises, notamment le soutien affiché à Françoise Normann (photo) qui s'était vue privée de ses délégations d'adjointe par le maire de Beauchamp.

"Le Comité départemental du 9 avril était consacré aux soutiens dans les communes à reprendre ou à conquérir par l’UMP et qui l'ont demandé dès le mois d'avril, explique Axel Poniatowski, Président du Comité départemental de l’UMP 95. Les comités départementaux de septembre et de décembre 2013 seront consacrés aux soutiens aux candidats dans les communes au sein desquelles des discussions sont encore engagées et aux communes dont le maire sortant est UMP ou divers droite".

C'est la Commission Nationale d'Investitures de l'UMP qui appoera son soutien aux candidats des  communes de plus de 30 000 habitants. Dans le Val d'Oise, il s'agit des communes de Argenteuil, Cergy, Franconville, Garges-les-Gonesse, Goussainville, Pontoise et Sarcelles.

Voici la liste des premiers candidats soutenus par l'UMP pour les élections municipales de mars 2014:

Eric BOSC à Pierrelaye
Grégoire DUBLINEAU à Eaubonne
Pierre-Edouard EON à Méry-sur-Oise
Thibault HUMBERT à Eragny- sur-Oise
François LUSINCHI à Fosses
Françoise NORMANN à Beauchamp
Thierry OUKOLOFF à Villiers-le-Bel
Véronique PELISSIER à Saint-Ouen-l’Aumône
Sylvaine PRACHE à Maffliers
Florence PORTELLI à Taverny
Olivier REGIS à Bezons
Christian RENAULT à Margency.
Philippe ROULEAU à Herblay
Hervé TECHER à Vauréal
Jean-Christophe VEYRINE à Jouy-le-Moutier
Lire l'article sur le site de vonews en cliquant ICI

Partager cet article

Repost0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 12:12

A Cergy, la réforme sur les rythmes scolaires sera appliquée dès 2013 mais uniquement dans trois des vingt et un groupes scolaires de la ville. Un galop d’essai qui permettra de généraliser l’application en 2014. Devant la difficulté à appliquer au mieux cette réforme si l’on en juge par les réunions de concertation, la ville a choisi ce statut particulier.

  « Cergy adhère pleinement aux ambitions de la refondation de l’école, mais nous voulons y mettre du contenu. Nous avons besoin de plus de temps », explique Jean-Paul Jeandon, le maire PS.

A la rentrée 2013, la demi-journée sera donc testée le samedi et le mercredi matin de manière différente dans les écoles expérimentales qui, pour l’heure, n’ont pas encore été choisies. Les temps d’accueil périscolaires seront répartis sur deux jours durant une heure trente. Et les activités proposées aux enfants feront, elles aussi, l’objet de l’étude : aide personnalisée ou activités ludo-éducatives? Une chose est sûre : « Nous proposerons la gratuité de toutes ses activités », promet le maire.

A noter également qu’une différentiation sera proposée entre maternelle et élémentaire. « La concertation se poursuit durant tout ce temps, nous allons évaluer au fur et à mesure ces différents scénarios avant de décider », poursuit Jean-Paul Jeandon. Le prochain conseil municipal présentera le dispositif aux élus avant qu’une réunion de présentation s’organise courant mai pour expliquer la marche à suivre aux familles des 7300 élèves qui fréquentent les écoles de Cergy.

 

 Laurence Allezy | Publié le 29.03.2013

Lire l'article sur le suite du Parisien en cliquant ICI

 

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche