Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 07:08
"Le député Axel Poniatowski (UMP) a écrit au président de la SNCF Guillaume Pepy, pour demander l'indemnisation des usagers et des commerçants de la gare de Cergy-Préfecture, fermée depuis le 15 juillet (et jusqu'au 30 août) pour travaux. L'élu demande que..."
Gare de Cergy : Poniatowski demande l'indemnisation des voyageurs et commerçants (Le Parisien)

Partager cet article

Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 05:50
L'ancien maire de Cergy, actuel Président de l'Agglomération de Cergy-Pontoise et Député de la 10ème circonscription du Val d'Oise, est dans la tourmente.
Après les révélations du magazine Le Point sur sa gestion très "personnelle" de la ville de Cergy (lire l'article correspondant en cliquant ici), c'est le magazine Marianne qui nous apporte de nouvelles informations sur les rapports entre Dominique Lefebvre et l'argent.
 
Très loin d'être l'élu local à plein temps s'occupant des Cergyssois, nous apprenons qu'il cumulait trois temps pleins pour un cumul de rémunération annuel de plus de 210.000€ !
Encore plus ennuyant pour lui : la description de son rôle au sein de la Cour Régionale des Comptes. Il apparaît clairement qu'il est juge et partie quand il présente les rapports de cette institution comme preuve de sa bonne gestion. Sa défense face aux accusations du "Point" tombe d'elle-même !
Malheureusement pour les Cergyssois les magistrats de cette Cour ont donc audité leur collègue... grande preuve d'impartialité !
Maintenant que la justice et la presse s'intéresse à la gestion de Dominique Lefebvre de nouvelles (mauvaises) surprises sont à attendre.
 
Pour finir, sur un des panneaux de la très bonne exposition "Jean Jaurès, le parcours" à la mairie de Cergy on peut lire :
 
"Jaurès c'est le refus de "profiter" au sens financier et carriériste du terme. Toute la classe politique de son époque reconnaît son caractère désintéressé".
 
Nous lui dédions ces lignes.
 
 
Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy
 
Article du magazine Marianne du 31 juillet 2014 (www.marianne.net)

Article du magazine Marianne du 31 juillet 2014 (www.marianne.net)

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 15:20
La lecture de l'hebdomadaire "Le Point" de cette semaine ne plaira sûrement pas aux Cergyssois...
En effet, nous y apprenons que Dominique Lefebvre alors Maire de Cergy, avait un peu tendance à confondre son argent et celui du contribuable.
 
Ainsi, il finance une pelouse toute neuve pour la mosquée de Cergy (lieu privé) lors de la visite de son ami Manuel Valls. C'est sûr qu'il fallait accueillir le Ministre avec tous les égards... vanité quand tu nous tiens !
Ensuite et beaucoup plus grave encore du point de vue morale, il fait payer par la Mairie ses frais de bouche...
Les Cergyssois n'ont pas à payer les cocktails festifs des élus et militants socialistes de la ville.
 
Nous condamnons ces agissements d'élus qui confondent bien commun et bien public.
Magistrat à la Cour des Comptes, ancien adjoint aux finances de Cergy, membre de la commission des finances à l'Assemblée Nationale, Dominique Lefebvre est bien le meilleur ami de Jérôme Cahuzac, toujours prompt à donner des leçons, mais jamais prêt à se les appliquer à lui-même !
 
Si ces révélations sont fondées, nous demandons que Dominique Lefebvre rembourse personnellement et au plus vite à la Ville les deux cocktails au "Pacific Rock".
Concernant la mise en place de la pelouse, sachant que la ville n'avait pas à commander son installation, il nous parait aussi normal qu'elle soit remboursée par celui qui l'a voulue. (Nous précisons que la Fédération musulmane de Cergy ne saurait être tenue responsable de travaux qu'elle n'a pas voulus expressément).
 

Enfin, il faudra que Dominique Lefebvre pense aux mandats qu'il occupe. Si dans les prochaines semaines nous venions à apprendre d'autres irrégularités, l'ancien Maire de Cergy devra peut-être en tirer toutes les conséquences quant aux mandats qu'il occupe aujourd'hui.

 
Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy
 
 
PS : un article du magazine Marianne sorti lui aussi le 31 juillet nous explique comment Dominique Lefebvre cumulait les mandats et fonctions : "Dominique Lefebvre, Député PS, amateur de cumul"
Article du magazine Le Point du 31 juillet 2014 (www.lepoint.fr)

Article du magazine Le Point du 31 juillet 2014 (www.lepoint.fr)

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 11:55
"Fermeture de la gare : l'UMP monte au créneau" La Gazette du Val d'Oise

Dans la Gazette du Val d'Oise du 30 juillet 2014

 

Lire le commniqué de presse original en cliquant ICI

Partager cet article

Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 08:57
Fermeture de la Gare de Cergy-Préfecture : Axel Poniatowski écrit au Président de la SCNF

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 08:25
Avec Stéphanie Von Euw, Conseillère Régionale d'Ile-de-France (@sve83 sur twitter ou www.facebook.com/stephanie.voneuw.7) nous avons demandé une plus juste indemnisation des usagers de la Gare de Cergy-Préfecture qui restera fermée jusqu'au 31 août.
(lire le communiqué en cliquant ici)
 
Alexandre Pueyo
 
"La SNCF vient d'annoncer une baisse de l'abonnement Navigo de 8,50 € pour dédommager les voyageurs qui subissent des désagréments depuis la fermeture pour travaux de la gare de Cergy-Préfecture. Une mesure que Stéphanie Von Euw, conseillère régionale (UMP) et adjointe au maire de Pontoise juge « insuffisante et symbolique ». Dans un communiqué publié hier, elle demande à la SNCF et au Stif de faire « un geste plus significatif envers les utilisateurs », mais aussi de dédommager les artisans et les commerçants du quartier qui sont victimes d'une baisse de fréquentation. De son côté, Alexandre Pueyo, le responsable UMP de Cergy, a lui aussi accusé le geste de la SNCF d'être « en parfait décalage avec le vécu des Cergyssois ». Il exige un remboursement du passe Navigo à hauteur de 50 %."
Le Parisien 95 reprend nos demandes d'indemnisation des usagers de la gare de Cergy-Préfecture

Le Parisien Val d'Oise du 25/07/2014 

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 10:52
Alors que la Gare de Cergy-Préfecture est fermée depuis le 15 juillet et que les autres gares de la branche Cergy n'ont plus que 3 trains par heures (soit moins que les horaires d'été classiques), la SNCF et le STIF viennent d'annoncer une "indemnisation" des usagers.
Indemnisation qui est loin d'être à la hauteur des désagréments subis... car ces désagréments n'ont pas commencés le 15 juillet dernier.
 
Nous rappelons que régulièrement le soir à partir de 22h00 et pendant de très nombreux week-end le temps de transport est rallongé de 20 à 45 min et cela tout au long de l'année. En effet, les Cergyssois sont contraints de prendre des bus de substitution au départ de Sartrouville ou de Poissy pour se rendre à Paris ou rentrer chez eux, la branche "Cergy" du RER A étant fermée pour travaux.
 
De plus, les propositions "alternatives" proposées pour la fermeture de la Gare par la SNCF sont insuffisantes et mal adaptées. Elles transfèrent les usagers sur des lignes elles-mêmes en horaires réduits ou les obligent à utiliser une voiture pour rejoindre ces gares (comme Conflans-Sainte-Honorine par exemple).
 
Tout cela alors que la ligne A du RER cumule à elle seule la majorité des retards et incidents du réseau ferré d'Ile-de-France !
 
Où sont les améliorations concrètes tant attendues alors que retards et incidents quotidiens s'ajoutent aux fermetures de ligne dues aux travaux le soir, les week-end et l'été ?
Encore aujourd'hui les trafic a été interrompu sur la ligne !
 
Après l'accident de Brétigny-sur-Orge, personne ne pourrait remettre en cause ces travaux qui sont plus que nécessaires. Mais ils doivent se faire dans le respect des usagers.
Et parfois les propositions d'indemnisation de la SNCF se montre en parfait décalage avec le vécu des Cergyssois qu'elle transporte.
 
La SNCF et le STIF doivent revoir leur copie et proposer une réduction conséquente de l'abonnement pour juillet et d'au moins -50% pour août.
 
 
 
Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy

Partager cet article

Repost0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 08:21
L'Etat asphyxie nos collectivités !

État réduit sa dotation aux collectivités territoriales de 11 milliards d’euros. C’est donc plus de 10 % des ressources attribuées par l’État aux collectivités qui sont supprimées ! Mme Lebranchu affirmait pourtant elle-même le 4 mars « À mon avis, on n’arrivera pas à 10 milliards ». Le Gouvernement ne sait pas ou il va !

 

Réduire les dotations sans réformer les collectivités, cela revient à les asphyxier.

  • Cette réduction des dotations s’ajoute à celle déjà décidée de 4,5 milliards d’euros entre 2014 et 2015.
  • L’État se désengage en réduisant ses dotations et en transférant toujours plus de compétences aux collectivités, notamment en termes de solidarité alors que celle-ci bat son plein dans un contexte économique et financier extrêmement dégradé.
  • Puisque leurs comptes doivent être à l’équilibre, les collectivités n’auront pas d’autres choix que de s’endetter ou d’augmenter les impôts locaux. Les économies se reporteront alors, une nouvelle fois, sur le contribuable.

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:30

Comme tout le monde semble avoir proposé un nouveau redécoupage régional, nous nous permettons, en toute humilité, de faire aussi une proposition.

Sur cette carte vous trouverez donc 15 nouvelles régions (et non 13 comme la dernière version votée par l'Assemblée Nationale).
Tous vos commentaires sont les bienvenus sur ce sujet qui semble passionner les Français !

 
Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy
Proposition de redécoupage des régions

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 07:34
Comme le revèle "Europe 1" ce matin les adhésions rentrent en nombre à l'UMP.
 
Alors on vous attend comme nouvel adhérent ou pour renouveller votre adhésion. Nous avons besoin de vous pour reconstuire l'UMP dès le Congrès qui se tiendra les 29 novembre et 6 décembre prochain.
 
Que ce soit le retour de Sarkozy, la stabilité apportée par le triumvirat Juppé/Fillon/Raffarin, le choix de voter pour un des leader de l'UMP qui selon vous représente l'avenir ou la volonté de soutenir le seul parti politique qui proposera une alternance crédible ; la parole est redonnée aux militants n'hésitez plus ! 
 
 
Adhérez ou renouvelez sur notre site internet :
Vous adhérerez en ligne ou en imprimant le bulletin d'adhésion à renvoyer.
 
 
 
Voici l'article en question :
 
ENQUÊTE Europe 1 - Le retour au premier plan de Sarkozy suffit à rassurer les adhérents, qui ont repris massivement leurs cartes.
L’INFO. Tout est fait pour les décourager. Entre la démission de Jean-François Copé emporté par l’affaire Bygmalion, les boules puantes lancées par les fillonistes et les copéistes, la dette abyssale de l’UMP et la mise en examen de Nicolas Sarkozy, on aurait pu s’attendre à une chute des adhésions à l’UMP. Selon les informations d’Europe 1, et contre toute attente, ils sont au contraire excellents.
 
De l'inquiétude... Il y un an, en juin 2013, il y avait 124.000 adhérents à l'UMP. Depuis cette date, les affaires se sont enchainées : annulation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, la guerre Copé Fillon qui n'en finit plus sans oublier, bien sûr, l'affaire Bygmalion. Conséquence de cet affairisme : des militants se rendent devant le siège de l'UMP pour déchirer leur carte d’adhérent face aux caméras.
Histoire d’endiguer la chute annoncée, l’UMP envoie automatiquement une nouvelle carte de militant à tous ceux - ils étaient 65.000 - qui ont participé au sarkothon, cette grande collecte nationale destinée à rembourser les 11 millions d'euros de dette des comptes de campagne. Un signe.
 
… à l’optimisme. Au début de l’année 1014, entre la démission de Jean-François Copé et la mise en examen de Nicolas Sarkozy, tous les ingrédients sont réunis pour assister à un exode massif des militants. Et, surprise, il n’en est rien. Au rendez-vous du renouvèlement annuel des adhésions, ils répondent présents, et en masse. A la fin du mois de juin 2014, ils sont en effet 161.000 à jour de cotisation, soit 38.000 de plus qu'il y a un an.
 
"Une vraie dynamique liée à ce qui touche Sarkozy". Pour Edouard Courtial, le délégué général aux fédérations de l'UMP, l’explication est à chercher du côté du retour annoncé de Nicolas Sarkozy. "Il y aujourd’hui, à la fin du premier semestre, plus d’adhérents à l’UMP et une vraie dynamique liée à ce qui touche Nicolas Sarkozy. Beaucoup de nos militants, à l’intérieur de la famille, ont voulu montrer leur adhésion en la renouvelant", a-t-il expliqué à Europe 1. Cet optimisme devrait se poursuivre puisque le chiffre des adhésions devrait encore augmenter dans les jours et semaines à venir. Dans les fédérations locales, il reste en effet des piles de dossiers à traiter. Ce boom des adhésions lié au retour annoncé-répété de l’ancien président est confirmé par tous. Et même chez les partisans de François Fillon ou de Jean-François Copé, on est bien obligé de le reconnaître.

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche