Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 07:45
Dans le cadre de l'organisation du Congrès de l'UMP des 29 novembre et 6 décembre prochain, vous avez la possibilité de parrainer un candidat à la présidence de l'UMP.
Pour cela, il vous suffit d'être à jour de cotisation au 31 décembre 2013 ou au 30 juin 2014.
Téléchargez un bulletin de parrainage à l'adresse suivante :
u-m-p.org/congres-2014/formulaires-de-candidature-et-de-parrainage
 
À ce formulaire, vous devrez joindre la copie d'une pièce d'identité (le recto étant suffisant).
La liste des candidats à la candidature à ce jour est consultable sur le site de l'UMP :
u-m-p.org/congres-2014/les-candidats-a-la-candidature
 
Vous pouvez adresser votre formulaire de parrainage directement au candidat de votre choix ou à la Haute Autorité (238 rue de Vaugirard, 75015 Paris) qui les transmet systématiquement aux candidats.
 
Attention, la date limite du dépôt des candidatures comprenant les parrainages est fixée au 30 septembre 2014.
 
Toutes les informations concernant le Congrès sont disponibles au fur et à mesure sur le site de l'UMP, sur une page dédiée : u-m-p.org/congres-2014/accueil

 

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 12:07
Transports en Ile-de-France : le bilan de Jean-Paul Huchon en 1 chiffre

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 09:10
Tout ça pour ça, c'est la formule qui peut résumer la semaine politique malheureusement.
 
Entre le vrai-faux suspense de la vrai fausse confiance à Manuel Valls dont le discours ne s'adressait ni aux Français ni aux députés, ni même à sa majorité mais bien aux seuls frondeurs, et la conférence de presse d'un François Hollande qui, sur le ton de l'aveu, n'a plus pour ambition que « d'espérer » que ça aille mieux en 2017, tout cela en dit long sur l'incapacité de ce Président et de ce gouvernement de tenir les rênes du pays.
 
Oui M. Hollande, tout le monde savait que ce serait dur. Depuis 2008 la crise frappe durement, rendant la nécessité de réformer la France plus impérative encore mais aussi plus difficile. D'abord dans le déni le plus complet, François Hollande semble seulement aujourd'hui s'apercevoir de l'ampleur de la tâche...et douter de sa capacité à la surmonter, tout en expliquant que ce n'est pas de sa faute mais bien de celle de tout le monde sauf lui.
 
Que François Hollande ne soit pas à la hauteur du job, tout le monde le savait. Même son propre camp. Ce qui est grave, c'est que la France a déjà perdu deux ans et demi. Et non seulement notre pays ne va pas mieux mais la situation s'aggrave à force au mieux d'absence de décision, au pire de décisions démagogiques, à contre sens de ce que la réalité commande.
 
La conférence de presse d'hier en est à cet égard encore un bel exemple avec l'annonce démagogique de la suppression de la première tranche d'impôt sur le revenu, impôt républicain et juste car progressif que déjà seuls 50% de Français payent.
 
Alors, 2017 année de l'espoir ? Assurément, à tous points de vue...
 
 
Axel Poniatowski
Député et Président de la Fédération UMP du Val d'Oise

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 07:55
J'ai été interviewé sur les premiers retours du questionnaire que nous avons distribué aux commerçants du quartier de la Préfecture suite à la fermeture de la gare RER pendant 7 semaines en juillet et août. 
Nous souhaitions ainsi mieux connaitre leurs situations et les conséquences sur l'activité de chaque commerçant.
Si nous avons reçu un très bon accueil et nous avons pu nous rendre compte que les conséquences varient nettement en fonction de leur activité (restauration, vêtements, alimentaire...).
 
 
Alexandre Pueyo
Responsable UMP de Cergy

Alexandre Pueyo

Responsable UMP de Cergy

Alexandre Pueyo

Responsable UMP de Cergy

Interview sur RGB Radio : 1er résultats du questionnaire distribué aux commerçants de Cergy-Préfecture

Vous pouvez écouter mon interview réalisée hier au micro de RGB Radio (99.2 FM) en podcast EN CLIQUANT ICI.

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 06:11
C'est donc en mars 2015 que se dérouleront les élections départementales. Notre ville de Cergy est donc coupée en deux, avec des noms de cantons qui changent car des numéros prendront la place des indications "nord" et "sud".
 
Le canton de Cergy 2 (qui englobe l'ex "Cergy-Sud") est composé de 5 communes : la partie sud de Cergy, Eragny-sur-Oise, Neuville-sur-Oise, Jouy-le-Moutier et Boisemont. Ces cinq communes font toutes parties de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise. Les trois premières étant dans la 2ème circonscription du Val d'Oise, les deux dernières dans la 10ème circonscription.
Carte du canton de Cergy 2

Carte du canton de Cergy 2

Voir la présentation du canton de Cergy 1

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 21:59
C'est donc en mars 2015 que se dérouleront les élections départementales. Notre ville de Cergy sera toujours coupée en deux, mais les noms des cantons changent et des numéros prennent la place des indications "nord" et "sud".
 
Le canton de Cergy 1 (qui correspond à l'ancien Cergy-Nord) est composé de 3 communes : la partie nord de Cergy, Osny et Puiseux-Pontoise. Elles appartiennent toutes les trois à la 10ème circonscription et à la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise.
Carte du canton de Cergy 1

Carte du canton de Cergy 1

Demain présentation du canton de Cergy 2.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 07:48
Voici une analyse politique (issue du site Slate) des possibles résultats des régionales de 2015, si le rapport de forces politique était semblable à celui des dernières européennes.
Vers une victoire de l'UMP aux Régionales en Île-de-France ?

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 08:09
Avec Huchon à la Région, c'est le clientélisme assumé !
Avec Huchon à la Région, c'est le clientélisme assumé !

Partager cet article

Repost0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 13:02
Avec Huchon à la Région on finance surtout ce qui se fait... ailleurs !
Avec Huchon à la Région on finance surtout ce qui se fait... ailleurs !

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 13:56
Les rentrées sont faites pour les bonnes résolutions. Elles devraient être nombreuses, tant à gauche qu’à l’UMP et l’on était en droit d’espérer, ne serait-ce que pour notre pays, un sursaut.
 
Au lieu de quoi, la rentrée fut marquée par le psychodrame du remaniement visant à punir les mauvais élèves Montebourg et Hamon, des Universités d’été du PS où les militants ont hué le Premier Ministre pourtant issu de leurs rangs, ce qui est au passage du jamais vu, le passage éclair d’un Secrétaire d’Etat qui oubliait juste de payer ses impôts, sans parler des frasques étalées sur papier glacé puis dans les librairies, de la vie d’un Président qui au lieu d’être normal ruine l’image présidentielle et l’abaisse à des niveaux inégalés, à l’instar de sa côte de popularité qui n’est aujourd’hui plus que de 13% !
 
Pendant ce temps là, l’UMP reste convalescente. L’annonce du retour ou non de Nicolas SARKOZY est évidemment un élément clé auquel notre famille politique est suspendue. Le suspense devrait rapidement prendre fin, et au-delà du choix de chacun, c’est une période importante qui s’ouvrira pour l’UMP car le congrès de cet automne sera celui de la refondation qui seul nous permettra non seulement d’être légitime mais d’être organisé pour affronter les échéances à venir. Cette remise à plat doit être profonde, notre organisation doit être plus décentralisée, nos cadres professionnalisés et renouvelés, nos fédérations départementales dynamisées. Cette refondation peut même, je le pense, nous amener à changer de nom, tant l’image de notre parti s’est dégradée depuis deux ans.
 
L’annonce d’Alain JUPPE de se porter candidat aux primaires de 2016 pour être le candidat de la droite aux élections présidentielles est en soi une bonne chose car seules ces primaires, qui devront être ouvertes au centre, permettront de donner la légitimité, le souffle de la victoire et la capacité de rassemblement nécessaires au combat présidentiel au candidat qui en sera issu.
 
La torpeur de l’été est déjà bien loin et le récit chaotique de la présidence Hollande a repris ses droits, mais pour combien de temps ? Dans ce contexte, il est urgent que l’UMP reprenne sa place de premier parti d’opposition. Telle doit être notre bonne résolution de cette rentrée.
 
Nous avons trois mois pour le faire.
 
 
Axel Poniatowski
Député et Président de lé Fédération UMP du Val d'Oise

Partager cet article

Repost0

Nous contacter

Nous écrire : lesrepublicains.cergy@gmail.com

sur Facebook : Groupe "Les Républicains Cergy"

Recherche